Notre explorateur du jour s’appelle Etienne-Emile Baulieu. C’est un scientifique, un chercheur, et même un chercheur qui trouve. On lui doit des découvertes majeures concernant les hormones ou les neuro-stéroïdes.

S’il trouve si souvent, c’est qu’Etienne-Emile Baulieu est un esprit libre, qui n’hésite jamais à fouiner hors des sentiers battus.

Les femmes lui doivent beaucoup.

Notamment d’avoir mis au point la pilule RU 486, qui permet d’interrompre une grossesse de façon médicamenteuse. Ce qui lui a valu d’être la bête noire des anti-avortements et même d’avoir échappé à un attentat.

Il reprend désormais ses travaux, plus anciens, sur le cerveau. Après avoir réussi à isoler la DHEA dans le cerveau et donc contribué à démocratiser ses vertus anti-vieillissement, le voilà sur le chemin de la résistance aux démences séniles. Ces maladies qui, à la façon de la terrible Alzheimer, frappent sans merci une part grandissante de nos sociétés vieillissantes. Il leur a déclaré la guerre. Dans l’espoir de trouver, très vite, un moyen de les diagnostique et de les ralentir.

Nous l’avons rencontré à son domicile, un appartement haussmannien mais tourné vers l’art contemporain, haut de plafond et à rebours des normes, bref comme notre invité.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.