Le croisement des mémoires libertaires, communistes, féministes a fait d’elle une figure de proue. Mais sait-on que, bien avant de devenir révolutionnaire, elle écrivait et dessinait sans relâche ? De la révolution elle attendait non seulement la justice mais une métamorphose qui laisserait toute sa place à la beauté.

Portrait de Louise Michel en 1880
Portrait de Louise Michel en 1880 © Getty / Apic

Prénom : Louise

Nom : Michel

Naissance : Dans un village austère de Haute-Marne, Vroncourt. Elle est la fille naturelle du château, élevée entre le piano, du côté paternel et le rouet du côté maternel. Elle se tiendra toujours la plus proche possible de celle-ci qui s'appelle Marianne.

Profession : Institutrice. Dans l'âme. Et dans les circonstances les plus diverses : en Haute-Marne, au pied de la butte Montmartre, à Nouméa dans les dernières années à Londres.

Une artiste en révolution ? Elle attend la Révolution comme un livre attend des images. Fondamentalement, c'est une écrivaine. Ce qui est publié de son vivant n'est qu'une partie de ce qu'elle a produit qui n'est pas nécessairement politique. On eut le dire autrement : l'aurore de la révolution sera poétique et musicale.

1871 : le basculement. La Commune !

Elle anime un club mais elle se tient le plus souvent extra muros, toujours prête aux escarmouches avec les Versaillais. Elle devient une figure de première importance pendant la Semaine sanglante et surtout lors de son procès en décembre où elle met en avant ses responsabilités. "Tu disais : J'ai tué! Car tu voulais mourir" (Victor Hugo)

La déportation : En Nouvelle Calédonie en 1873. Elle y sera autre que les déportés qui l'entourent, manifestant curiosité et empathie pour le pays et ses habitants kanaks.

La militante libertaire inlassable : Elle fait un retour triomphal en 1880 et passera le quart de siècle d'activité qui suit sur tous les fronts : la pesse, l'édition, les meetings, quitte à retrouver encore plus d'une fois la prison. 

La mort : Le 9 janvier 1905 à Marseille. Elle est enterrée à Levallois-Perret, où elle avait installé son modeste domicile en 1886. La ville a beaucoup changé. La municipalité Balkany a conservé son souvenir, plutôt mal que bien. Mais à travers le pays, près de 200 établissements scolaires portent son nom.

Ouvrages de Louise Michel :

  • La révolution en contant ; histoires, contes et légendes de Louise Michel (textes réunis et présentés par Claude Rétat Bleu Autour
  • Légendes et chansons de gestes canaques  - Suivi de Légendes et chants de gestes canaques et de Civilisation PUL
  • Mémoires. 1886 Folio - Gallimard                                                         
  • La commune. Histoire et souvenirs La Découverte

Autres Ouvrages :

  • Claude Rétat Art vaincra ! Louise Michel, l'artiste en révolution et le dégout du politique Bleu Autour
  • Claude Rétat L'anarchie au prétoire ; le 1er mai 1890 à Vienne en procès Bleu Autour
  • Isabelle Merle Expériences coloniales. La Nouvelle-Calédonie (1853-1920) Anacharsis
  • Xavière Gauthier La vierge rouge - Biographie de Louise Michel Max Chaleil
  • Michel Ragon Georges et Louise Livre de Poche
Louise Michel
Louise Michel © Getty
Les invités
L'équipe
  • Jean LebrunProducteur - chef du réseau
  • Audrey RipoullRéalisatrice spécialiste écoutes / communications
  • Franck OlivarAttaché de production - investigateur - collectes de données - tireur d’élite
  • Frédéric MartinAttaché de production - spécialiste informatique - archives - intendance
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.