Michel Onfray lance l’université populaire de Caen en 2002 en écho au mouvement initié pendant l’affaire Dreyfus par des intellectuels qui voulaient aider les prolétaires à sortir du chauvinisme. Il crée aujourd’hui la revue Front populaire, mot ayant la puissance d'un mythe, contre le « cosmopolitisme bruxellois ».

Michel Onfray à l'Université populaire de Caen en 2004
Michel Onfray à l'Université populaire de Caen en 2004 © Getty / Marc GANTIER

Prénom : Michel

Nom : Onfray

: Le 1er janvier 1959 à Argentan. Argentan, Orne. Il ne s'éloignera jamais beaucoup de ce département méconnu des Parisiens et qui est "le paysage de son âme".

Famille : Père ouvrier, mère femme de ménage. Il mettra toujours sa famille en avant, en tirant de la fierté.

Premières études : S'il a un motif de se plaindre de sa mère, c'est de l'avoir placé dans un établissement religieux agricole, tenu par des salésiens, lointains descendants de Don Bosco, qu'il a tenu pour des rustauds violemment anti-intellectuels et qui exerçaient sur des élèves comme lui une "véritable terreur". Orienté vers un CAP de fraiseur-tourneur, il refuse et se réinsère tant bien que mal en section littéraire.

Etudes supérieures : Université de Caen. Un maître, Lucien Jerphagnon qui lui fait découvrir les grands philosophes de l'Antiquité qui cherchaient à incarner leurs principes dans leurs vies. Au nom de cette cohérence, Onfray refusera la voie de l'Université avec les contraintes qu'elle impose : Socrate n'était pas fonctionnaire, assure-t-il. Il enseigne longtemps dans un lycée technologique catholique mais là d'autres bornes l'attendent. Au moins est-il en Normandie.

Publications : Innombrables à partir de 1989. Cette année-là, il célèbre Georges Palante, modeste prof de Saint-Brieuc que les salons moquaient parce qu'il vivait avec sa bonne. Un nietzschéen de gauche. Au compteur, il enregistrera 100 livres en 2015. Avec, toujours en exergue, une citation de Nietzsche. Ses plus grands succès: les volumes successifs du Journal hédoniste et le Traité d'athéologie.

Vie publique : Sa présence à la télévision et dans les medias date de loin mais pendant une douzaine d'années, il a réservé ce qu'il considérait comme le meilleur de sa vie publique à l'Université populaire de Caen qu'il a fondée en 2002 mais qu'il a quittée définitivement en 2018. L'Université populaire de Caen s'inscrivait dans le courant de gauche du vaste mouvement que constituent les Universités populaires en France.

Reconversion : Surprenante pour nombre de ses admirateurs. Prévisible pour certains de ses adversaires. Michel Onfray intervient maintenant dans sa propre télévision sur Youtube et dans une revue. D'habitude, une revue, c'est un collectif. Celle-ci est présentée comme "la revue de Michel Onfray". A capté le nom de Front populaire mais s'adresse seulement aux souverainistes, dans l'ordre ceux de droite, ensuite ceux de gauche. Le succès commercial a été rapide. L'issue politique est plus incertaine. Dans l'éditorial du numéro 2, Onfray critique toujours Marine Le Pen, assure qu'il n'est devenu ni rouge ni brun mais il est clair que sous sa bannière tricolore, une partie des droites françaises cherche pour la présidentielle une candidature qui redistribue les jeux.

Michel Onfray
Michel Onfray © Getty

Bibliographie : 

  • Michel Onfray La Sculpture de soi : La Morale esthétique Grasset
  • Michel Onfray Théorie du corps amoureux : Pour une érotique solaire Grasset,
  • Michel Onfray Physiologie de Georges Palante : Pour un nietzschéisme de gauche Grasset
  • Michel Onfray Esthétique du pôle Nord : Stèles hyperboréennes Grasset
  • Michel Onfray Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique Grasset
  • Michel Onfray La Stricte observance : Avec Rancé à la Trappe Gallimard
  • Michel Onfray La Danse des simulacres : Une philosophie du goût (édition établie par Henri de Monvallier) Robert Laffont - Bouquins
  • Cahier Michel Onfray L'Herne
  • Alain Jugnon Contre Onfray Lignes
  • Jean-Marie Salamito Michel Onfray au pays des mythes. Réponses sur Jésus et le christianisme Salvador
  • Michel Onfray L'Intégrale de l'oeuvre parlée en CD Frémeaux & Associés
  • Revue Front Populaire

Les sites de Gilles Geneviève :

Philosopher dès l'enfance (La discussion philo, outil de formation) : http://philo3.free.fr/
Philosophes en herbe : http://philoherb.free.fr/
Sa chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC8pbOGUZOcUqINB1ZWqHxZQ

Les invités
L'équipe
  • Jean LebrunProducteur - chef du réseau
  • Audrey RipoullRéalisatrice spécialiste écoutes / communications
  • Franck OlivarAttaché de production - investigateur - collectes de données - tireur d’élite
  • Frédéric MartinAttaché de production - spécialiste informatique - archives - intendance
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.