Il renvoyait au grand public l'image du sage: barbe fleurie, accent rocailleux, modestie affichée. C'était à sa manière un génie qui voulait accompagner les bonds de la science du XXème siècle par une philosophie de la découverte. Et dans sa réflexion sur l'invention, il faisait à la rêverie la place qu'elle méritait.

Gaston Bachelard chez lui interviewé pour l'émission "Dans un an, un jour" en 1961
Gaston Bachelard chez lui interviewé pour l'émission "Dans un an, un jour" en 1961 © AFP / Bernard Pascucci / Ina

Prénom : Gaston

Nom : Bachelard

Naissance : Le 27 juin 1884, à Bar-sur-Aube, pays d'eaux et de vins. Issu d'une famille très modeste, il ne pourra pas pousser bien loin ses études. Il les reprendra plus tard. C'est une vendange tardive.

Premiers métiers : Répétiteur de collège. Déteste répéter ce qu'ont dit les autres.

Télégraphiste surnuméraire dans les Postes. Déteste obéir aux autres sans que lui soit laissée la possibilité de comprendre. La fonction de télégraphiste s'avère dangereuse en 14-18. Mais il n'est pas du genre à racinera les exploits qui lui ont valu la croix de guerre.

Mariage : En 1914 avec une institutrice Jeanne Rossi qui tombe malade dès 1916 et meurt en 1920.

Pas le genre à s'apitoyer sur ses malheurs. Il ne se remariera pas.

Des diplômes enfin ? : En même temps qu'il enseigne un peu toutes les disciplines au collège de Bar-sur-Aube en élevant seul sa fille Suzanne, il décroche une agrégation de philo et un doctorat es lettres.

Il ne se décide qu'en 1930 à quitter son modeste établissement pour devenir professeur à la Faculté de Dijon puis à la Sorbonne.

Œuvres : Nombre d'entre elles concernent l'épistémologie, l'étude critique des sciences : « Le Nouvel esprit scientifique », « La Formation de l'esprit scientifique »...

Déterminé à laisser toute leur place à l'imaginaire voire à la rêverie, il a publié aussi « L'Eau et les rêves », « L'Air et les songes », « La Terre et les rêveries de la volonté », « La psychanalyse du Feu ».

Mort : Le 16 octobre 1962. Dans ses dernières années, non content d'être une gloire du quartier Maubert à Paris il était devenu une figure familière de la radio et même de la télévision : Il avait toujours cru que l'homme de la parole exerçait plus d'ascendant que l'homme de l'écrit.

Ouvrages :

  • Jean-Michel Wavelet, Gaston Bachelard, L'inattendu: Les chemins d'une volonté, L'Harmattan.
  • Vincent Bontems, Bachelard, Belles Lettres.
  • Dominique Lecourt, Bachelard : Le jour et la nuit, Grasset.
  • Marie-Pierre Lassus, Gaston Bachelard musicien, Septentrion.
Gaston Bachelard
Gaston Bachelard © Getty

Le site de l'Association des Amis de Gaston Bachelard

Les invités
L'équipe