"L’interprétation du rêve" livre fondateur de la psychanalyse est paru en 1900. Depuis les neurosciences, insistant sur le rôle qu’y tient le fonctionnement du cerveau, tentent de s’introduire directement dans le rêve des patients. Anthropologues, sociologues, historiens rappellent que le rêveur est un individu social.

Le psychiatre suisse Carl Gustav Jung dans les années 50
Le psychiatre suisse Carl Gustav Jung dans les années 50 © Getty / Keystone-France

1900. Parution, en langue allemande, de L'interprétation des rêves.

Les éditions se succèderont, proposant chacune des révisions. La traduction en anglais de la sixième édition allemande enrichira encore la donne.

1936-1941. Carl Gustav Jung, figure de la dissidence psychanalytique, tient son propre séminaire sur les rêves. Les processus inconscients à l'œuvre dans le rêve n'ont pas de rapport de nature avec la situation consciente qu'ils veulent cependant transformer.

1943. Charlotte Beradt publie aux Etats-Unis où elle s'est exilée quelques-uns des rêves quelle avait recueillis en Allemagne nazie. Un régime de terreur ne peut pas ne pas déterminer les rêves de ses sujets.

1961. Georges Devereux donne son Ethnopsychiatrie des Mohaves, amérindiens des Etats-Unis. Pour les Mohaves, rien n'arrive qui n'ait déjà été rêvé par quelqu'un. Le rôle attribué aux songes démeure toujours fonction de la culture d'appartenance.

1981. Le palais des rêves du romancier albanais Ismaïl Kadaré imagine un service de collecte des rêves organisé par un empire ottoman finissant qui, pour conjurer son déclin, voudrait mobiliser les rêves qui pourraient le revivifier.

1992. Le neurologue lyonnais Michel Jouvet devient peu à peu onirologue. Il cherche en particulier à saisir les rêves dans le moment du sommeil paradoxal où vils sont particulièrement vigoureux. Après Le sommeil et les rêves, il publie Le château des songes et Le grenier des rêves.

2018. Encore un lyonnais. Bernard Lahire tente de construire une nouvelle théorie générale du rêve qui fait intervenir le plus possible de sciences sociales et humaines. En attendant mieux, il titre son premier volume L'interprétation sociologique des rêves. Le second volume est livré en 2020.

Il aura publié entre temps un numéro de la revue Sensibilités consacré au sujet et co-dirigé par Hervé Mazurel.

2020. Bernard Lahire, Hervé Mazurel, Elizabeth Serin et d'autres constituent de vastes collectes de rêves de confinement. L'occasion offerte par cet évènement total peut être un moment important dans la longue histoire de l'interprétation du rêve depuis Freud.

Ouvrages :

Sigmund Freud L'interprétation du rêve PUF

Bernard Lahire L'interprétation sociologique des rêves La Découverte

Bernard Lahire La part rêvée. L’interprétation sociologique des rêves, volume 2 La Découverte

Sabine Prokhoris L'insaisissable histoire de la psychanalyse PUF

Charlotte Beradt Rêver sous le IIIe Reich Payot

Le songe en France au Moyen Âge Édition de Guy Laflèche

Jean-Claude Schmitt Le Corps, les rites, les rêves, le temps. Essais d’anthropologie médiévale Gallimard

Les invités
L'équipe