Le Ministre des Affaires Etrangères répond aux questions des auditeurs dans Interactiv' ce vendredi matin. Interrogé sur les mesures à adopter pour stopper les tueries en Syrie, Laurent Fabius regrette "que certaines puissances alimentent la Syrie en vente d'armes". Et de citer notamment la Chine et le Russie. Mais l'ancie Premier Ministre avoue en même temps que "se lancer dans une attidude de sanction et de boycott vis-à-vis de la Chine n'aurait pas grande portée". "A l'initiative de la France de nouvelles sanctions vont être prises la semaine prochaine" assure-t-il car "nous ferons tout pour qu'il quitte rapidement le pouvoir"."La priorité absolue est que Bachar Al Assad s'en aille".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.