Le général Vincent Deportes rejoint par Olivier Roy, spécialiste de l'Afghanistan répondent aux questions des auditeurs :

  • Le retrait prévu de l'armée française en Afghanistan, n'est-il pas simplement synonyme de son impuissance ?- Quelles seraient les conséquences sur place d'un retrait rapide des forces de la coalition ?- La mort de Ben Laden a-t-elle eut de réelle conséquence sur le terrain ?- L'armée française manque-t-elle de moyens, est-elle en surchauffe ?
Les invités
  • Vincent DesportesGénéral de division de l'armée de terre française, ancien directeur de l’Ecole de Guerre, professeur associé à Sciences Po Paris
  • Olivier RoyPolitologue, professeur à l'Institut universitaire européen de Florence
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.