Matinale spéciale avec Benoît Hamon, candidat à l'élection présidentielle française. Il répond ici aux questions des auditeurs.

Benoît Hamon
Benoît Hamon © Radio France / Anne Audigier

Après l'accord scellé entre Yannick Jadot et Benoît Hamon et le maintien de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, les auditeurs sont nombreux à s'interroger sur la question de l'union à gauche. Le candidat socialiste, dont l'équipe de campagne intègre notamment plusieurs grands noms de la société civile française, souhaite mettre en avant un rassemblement plus large que "le rassemblement d'appareil".

VIe République : une démocratie française "à bout de souffle"

Interpellé ensuite sur sa volonté d'une VIe République, Benoît Hamon a expliqué vouloir "donner aux citoyens français l'opportunité de peser" dans un système démocratique "à bout de souffle", dans lequel le citoyen, une fois le Président désigné, n'a plus le moyen aujourd'hui de reprendre la main.

S'il est élu, le candidat socialiste veut initier, "avant la fin du quinquennat", de nouveaux moyens pour les citoyens de "retrouver du pouvoir", grâce notamment à une forme de 49-3 citoyen leur permettant d'intervenir dans le débat parlementaire.C'est aussi un moyen, juge-t-il, de contrer "les lobbies" qui influent sur les intérêts politiques des élus.

REVOIR AUSSI

Questions économiques par Patrick Cohen et Alexandra Bensaïd

La politique par Patrick Cohen et Thomas Legrand

L’international par Patrick Cohen et Bernard Guetta

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.