L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy se félicite du succès de François Fillon et de la "vague conservatrice" qui l'a permis. Il répond à Patrick Cohen et aux auditeurs.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.