moscovici
moscovici © Radio France

Le Ministre de l'Economie, des Finances et du Commerce Extérieur répond aux questions des auditeurs dans Interactiv'. Face à la concurrence étrangère, Pierre Moscovici affirme que "nous ne devons pas être les concurrents directs des pays à bas coûts" mais il est préférable que la France et l'Europe soutiennent "la capacité à innover, l'encouragement à la recherche et le soutien aux PME qui avancent". Sur la proposition de campagne de créer une banque publique d'investissement, cette banque "sera nationale mais elle devra s'appuyer sur des fonds régionaux" selon le Ministre qui insiste par ailleurs sur la volonté du Président de la République de voir "un agenda de croissance européenne se dessiner" via la possible création "d'une banque d'investissement européenne".

Sur la questions des euro-obligations, en revanche, il "n'y a toujours pas d'accord allemand sur la question". Mais Pierre Moscovici entend s'appuyer sur le soutien de certains pays et de personnes importantes, notament Jean-Claude Juncker le président de l'Eurogroupe, pour oeuvrer à la création d'euro-obligations dans l'Union Européenne.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.