A près le demi-siècle de communisme qui succède à la Seconde guerre mondiale, la Hongrie connaît après 1989 le multipartisme et l’alternance politique. En 2010, la victoire électorale du FIDESZ, parti de la droite libérale, élève son leader Viktor Orban au rang de Premier ministre.

Viktor Orban
Viktor Orban © Karoly Arvai /

Un an après son arrivée au pouvoir, confronté aux démonstrations de force et aux succès électoraux du mouvement d’extrême-droite JOBBIK qui gagne 47 sièges au Parlement, Viktor Orban fait de la surenchère. Il fait adopter une nouvelle Constitution, un texte qui vante « les vertus unificatrices de la chrétienté », condamne implicitement l’avortement et le mariage gay, reconnaît « le droit à la légitime défense »… et fixe comme « cadres essentiels » des citoyens : le travail, la famille, la patrie.

La Hongrie est l’un des 28 Etats qui composent l’Union européenne. Dans ce petit pays d’une dizaine de millions d’habitants, personne ne s’étonne plus de voir défiler, le long des avenues, les milices en uniforme dont les chefs se revendiquent racistes sans vergogne, antisémites et anti-Rroms.

Ce qui rapproche ces nostalgiques du nazisme des conservateurs au pouvoir, c’est le nationalisme, le fantasme de « La Grande Hongrie ». Tous dénoncent le « Traité de Trianon » par lequel les vainqueurs de la guerre de 14-18 amputèrent la Hongrie des deux-tiers de son territoire.

Jobbik
Jobbik © Reuters /

la Hongrie,au fond de l’Europe, à l’extrême-droite

un reportage d'Antoine Giniaux pour Interception

prise de son Philippe Etienne

en vidéo

H ongrie : la politique anti-Roms - Arte reportage

Hongrie : la politique anti-Roms
Hongrie : la politique anti-Roms © Arte /

Les liens

Extrême droite : le loup hongrois enfile une peau du mouton Article de Florence La Bruyère sur liberation.fr (novembre 2013).

"Seul le Jobbik peut sauver la Hongrie" Peter, 21 ans, étudiant à Budapest, explique pourquoi il va voter Jobbik aux législatives du printemps 2014. Sur MyEurop.info (septembre 2013)

La Garde hongroise de retour Article de Julien Licourt sur le blog Préference nationale consacré aux extrêmes-droites (septembre 2012).

La montée de l'extrême-droite Dossier de Laurent Ribadeau Dumas sur le site Géopolis de FranceTV (janvier 2012).

Etre tsigane en Hongrie Reportage d'Attila Balazs et Corentin Léotard à Tiszavasvari, ville gérée par le Jobbik. Sur le site de Polka magazine.

La Hongrie de Viktor Orban Dossier du portail PressEurop sur la dérive autoritaire et nationaliste en Hongrie depuis 2010.

Le culte de Horthy, au coeur de Budapest Article sur le site d'actualité hongroise hu-lala.org (novembre 2013).

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.