[scald=10971:sdl_editor_representation]C’est George Bush qui les a rendues populaires… et elles se passeraient bien de cette publicité-là ! Les églises évangéliques sont aujourd’hui incontestablement la branche de la chrétienté la plus vivante. Amérique latine, Afrique, Europe, et jusqu’en Chine : elles sont en plein « boum ». Issues de la réforme protestante, les Eglises Evangéliques se caractérisent par l’absence d’autorité autre que locale. Chez elles, pas de chef suprême, pas de clergé hiérarchisé, mais des pasteurs qui animent des communautés de fidèles très dynamiques, pour des offices en général spectaculaires, ponctués de gospels, de danses, de baptêmes, dans des enceintes parfois très discrètes, parfois gigantesques, comme ces « méga Church » où se réunissent plusieurs milliers de personnes. Longtemps considérées comme un phénomène typiquement nord-américain, les Eglises Evangéliques séduisent aussi les français. Elles comptent aujourd’hui dans notre pays près d’un demi-million de fidèles, souvent issus de l’immigration ou des classes défavorisées. Pour Interception, Isabelle Souquet a enquêté sur ces chrétiens qui proclament ouvertement leur amour de Dieu, et dont le plus grand bonheur consiste à convaincre les « égarés » pour leur offrir une seconde naissance. ### liens

[De la non-reconnaissance à une demande de légitimation ?](http://assr.revues.org/index1118.html "Le cas du protestantisme évangélique. Dans la br /

revue « Archives de sciences sociales des br / religions ».")

Le cas du protestantisme évangélique. Dans la revue « Archives de sciences sociales des religions ».### L'essor de la «nébuleuse évangélique»

Invité par l’association des journalistes de l’information religieuse (AJIR), le sociologue Sébastien Fath a analysé la « relative prospérité » des protestants évangéliques français. La Croix, 05/03/2006.###

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.