Depuis le début de l’année, SOS Méditerranée, organisation non gouvernementale née d’initiatives allemandes et françaises, vole au secours des naufragés de la misère face aux côtes libyennes.

L’Aquarius, bateau affrété par l’organisation, a déjà sauvé plusieurs centaines de ces migrants qui tentent leur chance, dans des embarcations de fortune, pour fuir la guerre, la violence ou tout simplement la misère, avec un objectif : atteindre les côtes italiennes ou être secourus avant une issue fatale.

Mais face à ces quelques centaines de personnes secourues, combien de milliers périssent loin des secours, abandonnés en mer par des passeurs sans scrupules ?

Une équipe d’Interception vient de passer huit jours à bord du bateau.

Huit jours pendant lesquels plus de 200 personnes ont été sauvées des flots. L’un des canots a été repéré in extremis : il était en train de couler. Plusieurs naufragés étaient déjà morts lorsque l’Aquarius est apparu.

Reportage de Pascal Dervieux. Prise de son : Eric Damaggio. Mixage : Florent Beauvallet

Réalisation : Audrey Ripoull

Assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli.

Les liens

Sur le site « Le Monde », article du 21 avril 2016, « UE : quels moyens pour le sauvetage des migrants en Méditerranée ? »

Sur le site de « France Info », « Jean-Paul Mari : le naufrage en Méditerranée est le début d'une longue série »

Sur le site « Grands reporters », article du 7 mars 2016, « Premier sauvetage de l’Aquarius »

Sur le site « RFI », article du 25 février 2016, « SOS Méditerranée au secours des migrants en mer »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.