[scald=8517:sdl_editor_representation]Interception part cette semaine à la rencontre de trois originaux. L’une est fonctionnaire, l’autre teinturier, le troisième conseiller en communication. Tous trois sont collectionneurs. Prêts à toutes les folies pour trouver la perle rare qui manque à leur palmarès, ils passent leur temps libre dans les brocantes, les salles des ventes, les galeries, et surfent sur Internet. Dès qu’il y a un chat, c’est pour moi ! raconte Muriel : timbres, pins, télécartes, vaisselle, vêtements, jouets, peluches… A 50 ans, Muriel ne peut pas aller chercher un litre de lait dans un magasin sans se dire : Tiens ! Je vais voir si je ne trouve pas quelque chose pour la cuisine. Didier est fou de boxe : En 22 ans, il a accumulé près de 8000 objets. Une vraie drogue raconte ce père de famille qui un jour a sacrifié l’emprunt contracté pour ouvrir une boutique. Les 150 000 francs ont servi à acheter la ceinture de Marcel Cerdan ! Canapé, table basse, lampe, moquette... Chez le conseiller en communication, tout est art et design. Son intérieur est une exposition à lui tout seul. Tout son salaire y passe. C’est un reportage de Laetitia Gayet Collection Gérard Wacjman Editions Nous, 1999 Le collectionneur : anatomie d’une passion Werner Muensterberger Edition Payot, 1996 Deux poings pour une étoile Didier Elbaze commande par e-mail : manodepiedra@wanadoo.frUn reportage de Hubert Huertas sur des français exilés en Arménie dans l'après guerre.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.