Cinq ans après la fin des essais nucléaires français, l'atoll de Mururoa, à 1200 km de Tahiti, a presque été rendu à la nature. Les installations ont été démontées, et seuls 24 militaires se relaient sur l'île. Toutefois, cette couronne de corail, ébranlée jusqu'en 1996 par 41 bombes dans l'atmosphère puis par 140 tirs souterrains, reste sous haute surveillance. Le Commissariat à l'énergie atomique entretient sur place des stations de contrôle reliées par satellite à Paris, pour vérifier qu'il n'y a pas de fuites radioactives ni d'éboulements dans le sous-sol. Quels seront les effets, à terme, des tests nucléaires ? Nathalie Fontrel a enquêté alors que la polémique continue entre l'armée et les écologistes.

Une dose d'éthique dans le développement touristique ?Impact géomécanique et radiologique des essais nucléaires à Mururoa et Fangataufa. Ministère de la Défense, Commissariat à l'énergie atomique La Documentation française, 1998. Les atolls de l'atome. Bernard Dumortier Editions Marines, 1997. Moruroa et nous. Pieter de Vries, Han Seur Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits, 1997. Les atolls de Mururoa et Fangataufa. J.P Bablet, B.Gout et G.Goutière Masson, 1995.

invité(s)

Georges Le Guelte

auteur de Histoire de la menace nucléaire , éditions Hachette, 1997### liens

http://www.iaea.org/worldatom/program/safety/mururoa/index.html

Les rapports officiels concernant l'impact des essais nucléaires dans les atolls de Mururoa et Fangataufa, sur le site de l'AIEA (agence internationale de l'énergie atomique). (en anglais)### http://www.stratisc.org/partenaires/ihcc/ihcc_nuc1_Lebaut.html

Le site de la stratégie dans l'histoire. La génèse de l'arme nucléaire française et son évolution.###

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.