[scald=10591:sdl_editor_representation]Il y a 11 ans, disparaissait dans des conditions mystérieuses, en Polynésie française, le journaliste d’investigation Jean-Pascal Couraud. Sous son nom de plume JPK, Jean-Pascal Couraud dénonçait les scandales politiques, économiques, judiciaires et les abus de pouvoir de Gaston Flosse, dirigeant de la Polynésie française pendant près de 30 ans, réélu sénateur en septembre dernier, et protégé de Jacques Chirac depuis les années 70. Officiellement, JPK s’est suicidé, par noyade. Son corps n’a jamais été retrouvé. La famille de JPK a déposé plainte pour « assassinat». Des « gros bras » auraient tenté d’extorquer des informations au journaliste sur des dossiers en sa possession concernant Gaston Flosse et Jacques Chirac. Benoit Collombat a enquêté en décembre dernier sur cette disparition suspecte. Il apporte de nouvelles pièces à l’affaire JPK, notamment sur le présumé compte japonais de Jacques Chirac. Depuis la première diffusion de ce reportage, l'enquête judiciaire a été relancée. Perquisitions chez Gaston Flosse, au cabinet de l'avocat de Jacques Chirac et à la DGSE, versement au dossier des "carnets secrets" du général Rondot liés à l'affaire Clearstream et déclassification récente de 16 documents des services de renseignements français. Un reportage de Benoît Collombat (avec Alain Fauchet à la prise de son) qui vient de recevoir le Prix International de l'enquête CFJ/Caisse d'Epargne.### liens

[Bakchich.info](http://www.bakchich.info/article5213.html "Site satirique d'enquête d'information et de mauvais espritbr /

Chirac et Flosse, un juge de Tahiti secoue le cocotier")

Site satirique d'enquête d'information et de mauvais esprit Chirac et Flosse, un juge de Tahiti secoue le cocotier### Soutien JPK

Comité de soutien pour la réouverture de l’enquête et la recherche de la vérité sur la disparition de Jean-Pascal Couraud### Reporters sans Frontières

"Ne les oublions pas" Jean-Pascal Couraud journaliste d'investigation et opposant à Gaston Flo

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.