La société civile marocaine unie derrière l'appel aux réformes
La société civile marocaine unie derrière l'appel aux réformes © Radio France / Magharebia

Et le Maroc ?

La question se pose très vite quand on passe en revue les "révolutions" arabes de l’année 2011.

Et le Maroc ? Car si le régime de Ben Ali est tombé en Tunisie, si celui de Moubarak n’a pu résister en Egypte, si le "colonel" Kadhafi a disparu dans les sables du désert libyen, Mohamed VI siège toujours sur le trône du royaume chérifien, et personne n’envisage sérieusement qu’il doive y renoncer prochainement.

Il est vrai que, contrairement à ses voisins de la région, le successeur d’Hassan II a senti très tôt monter ce vent révolutionnaire, et qu’il a tout fait pour l’empêcher de souffler sur son pays.

Tout d’abord en réprimant la contestation organisée autour du mouvement du 20 février, et ensuite en proposant au pays une réforme constitutionnelle qui, en principe, amoindrit les pouvoirs du souverain. En juillet dernier, par plus de 98% des voix exprimées, les marocains ont approuvé ces changements. Chiffre ridicule, scandaleux, a dénoncé l’opposition. Les Etats occidentaux, à commencer par la France, n’en ont pas moins applaudi dans un bel ensemble, rassurés de voir un régime ami apparemment épargné. Pourtant, la contestation, sociale autant que politique, née des premières manifestations du 20 février, n’a pas faibli. Des élections législatives se dérouleront le 25 novembre. Une partie de l’opposition a décidé de les boycotter. Et les cortèges continuent de se rassembler à Rabat, Casablanca, Tanger et Marrakech.

C’est avec un jeune franco-marocain qu’Inès Leraud s’est rendue sur place cet été pour y rencontrer des marocains de toutes conditions, encore respectueux de leur roi, mais qui tous dénoncent des conditions de vie difficile, un droit d’expression très muselé, et une classe dirigeante corrompue.

Maroc : une monarchie intouchable ? C’est un reportage d’Inès Leraud .

à voir

un reportage d'Arte sur le rappeur Mouad, du mouvement du 20 février qui chante dans l'émission

http://monde-arabe.arte.tv/#/video_3250_le-rapeur-mouad-belghouat

Evénement(s) lié(s)

Appel pour un rassemblement artistique le 2 octobre à 15h

Les liens

« Et au Maroc le roi parlait… » analyse d’Ignace Dalle, avril 2011 sur le site du « Monde diplomatique »

Maroc et Sahara occidental – Evénements de 2009 chapitre du rapport 2010 du site « Human rights watch »

Maroc : les mirages de la réforme constitutionnelle dossier de Marie-Christine Corbier sur le site des « Echos » - juin 2011

Dix ans de règne de Mohammed VI : entre espoirs et limites analyse d’Eugénie Bron, sur le site du Centre d’Etudes et de Recherches sur le monde arabe et méditerranéen (CERMAM) – Juillet 2009

Facebook du Mouvement du 20 février Paris Le mouvement 20 février de jeunes revendique un changement politique et social radicaux au Maroc.حركة 20 فبراير حركة شبابية تطالب بالتغيير الجذري على المستوى السياسي و الاجتماعي بالمغرب.

Lakome - Le "Wikileaks marocain" Lakome, site dans lequel écrit le journaliste Omar Radi, l'un des témoins dans l'émission.

Le blog du collectif Mamkafinch le site est trilingue  

Mouvement du 20 Février

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.