Le glyphosate est utilisé en agriculture depuis 1974. Breveté par la firme Monsanto sous le nom commercial de Round up, son usage aujourd'hui très controversé, a longtemps fait partie du quotidien de nombreux agriculteurs : facile d’emploi, c’est un pesticide très fiable, d'un rapport prix-efficacité imbattable.

Le glyphosate : la molécule de la discorde
Le glyphosate : la molécule de la discorde © Getty / Florian Gaertner/Photothek

En presque cinq décennies d’usage, le doute puis l’inquiétude se sont installés : certaines maladies chroniques, notamment chez les agriculteurs utilisateurs massifs de la molécule, ont été repérées. Poussé par des citoyens-consommateurs de plus en plus inquiets, le monde agricole est sans doute en train (très lentement) de faire évoluer sa doctrine.

Sur la dangerosité précise de la molécule, les études scientifiques divergent.  Mais en France, dans de nombreuses régions, des militants organisent des prélèvements pour démontrer la présence de glyphosate,  jusque dans les organismes de citoyens à priori peu exposés. 

Prélèvement d'urine en Ariège
Prélèvement d'urine en Ariège © Radio France / Benjamin Mathieu

Il est trop tôt bien sûr pour connaitre l’issue judiciaire de toutes les plaintes. Mais, à San Francisco en août dernier, Dewayne Johnson, un jardinier atteint d’un cancer incurable, a fait condamner Monsanto, désormais filiale de Bayer, à 289 millions de dollars d’amende pour défaut d’information sur la dangerosité du produit. 

En Europe, on en est loin. L’Union a décidé en novembre 2017 d’interdire l’usage du glyphosate d’ici fin 2022. En France, ce sera au plus tard dans trois ans avait alors tweeté,  le président Macron. Depuis, il est un peu revenu sur cette déclaration et le gouvernement fait de la disparition du glyphosate de nos campagnes, un simple objectif.

Et de fait, les agriculteurs eux-mêmes, sentent bien qu’il va leur falloir changer d’époque et modifier leurs pratiques. 

Aude Pelletier (Chambre d'agriculture de l'Ariège) devant un champ en semis direct
Aude Pelletier (Chambre d'agriculture de l'Ariège) devant un champ en semis direct © Radio France / Benjamin Mathieu

"Glyphosate, la molécule de la discorde", c’est un reportage de Benjamin Mathieu. Prise de son Arthur Gerbault et Frédéric Cayrou. Mixage, Julien Chabassus. Réalisation, Violaine Ballet assistée de Stéphane Cosme.

Documentation : Sabine Bonamy

Pour aller plus loin

Revue de web sur le glyphosate proposée par Les Amis de la Terre Haute-Savoie, 27/01/2019

Les pesticides de synthèse, comme le glyphosate, désormais interdits à la vente aux particuliers, Sciences et Avenir, 02/01/2019

Glyphosate : la justice pourrait contraindre l’Etat à agir, Reporterre, 18/01/2019

Vaucluse, Réunion, Gironde… Ces départements accros au glyphosate, Novethic, 30/11/2018

« Glyphosate dans la prairie », Positivr, 08/01/2019

Dossier « Glyphosate », sur le site Alim’Agri, du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.