[scald=8957:sdl_editor_representation]Alors que s’ouvre le 44ème Salon de l’Agriculture, Interception donne la parole à des exploitants inquiets pour leur avenir. Stéphane Iglesis a sillonné le sud ouest de la France, une région où se côtoient à la fois de grands céréaliers, de petits producteurs adeptes de la vente directe et des agriculteurs qui proposent une troisième voie, celle de l’agriculture dite « raisonnée ». Tous s’interrogent sur leurs pratiques et l’évolution de leur profession confrontée aujourd’hui à de nouveaux défis. : - Respect de l’environnement, - Réforme de la Politique Agricole Commune et ouverture à la concurrence internationale à l’horizon 2013. Les paysans français ne représentent plus que 4% des actifs, c’est trois fois moins que dans les années 7O. ### liens

L’agriculture en mutation

En janvier 2006, le parlement a voté une loi d’orientation agricole, neuvième loi du genre depuis 1960. Cette loi anticipe au niveau national les mutations de l’agriculture prévues à l’échelle européenne, mutations qui proviennent de l’ouverture à la concurre

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.