Interception part cette semaine au Liban, pour un reportage sur le Hezbollah. Avec 15 députés au parlement, deux ministres au gouvernement et une présence municipale forte, le parti islamiste chiite est devenu un acteur incontournable de la scène politique libanaise. C’est aussi le dernier parti libanais armé. Son refus catégorique de déposer les armes, et ses liens avec l’Iran et la Syrie, sont au cœur de la crise politique que traverse le pays. Nous partons dans la banlieue sud de Beyrouth et au sud du pays, deux bastions tenus par le Parti de Dieu. Avec sa télé satellitaire, ses multiples hôpitaux, associations, et clubs de sport, le Hezbollah est un véritable Etat dans l’Etat. Au sud du pays, sur la ligne bleue surveillée par l’ONU, ses combattants défient Israël. C’est un reportage de Christian Chesnot. BeyrouthLes galeries photos

liens

L'Orient-Le Jour

Site du quotidien francophone libanais sur l'actualité du pays.### La Revue du Liban

Le premier hebdomadaire d'informations en ligne du Liban.### TerrorWatch

Une présentation synthétique du Hezbollah, son fonctionnement, ses réseaux, ses soutiens.###

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.