Interception part dimanche pour l'Argentine, à la découverte du destin hors du commun de Juan. Juan a 26 ans. En quelques jours, il a changé de nom, de prénom, et de famille. Il a découvert sa véritable identité et son histoire : ses "vrais" parents ont été torturés et tués ; le militaire qui l'a enlevé l'a adopté dans le mensonge ; cet homme, qui le battait quand il était petit, va sans doute aller maintenant en prison. Cinq cents bébés ont été arrachés à leur mère, peu après leur naissance, pendant les jours sombres de la plus sanglante dictature d'Amérique latine. La plupart du temps, les parents - considérés comme "subversifs" - ont rejoint la longue liste des 30.000 morts et disparus. Juan est le 77ème bébé volé pendant les années de la dictature (1976-1983) à retrouver son nom, grâce à la ténacité des Grands-mères de la place de Mai. Pour Interception, il raconte son histoire incroyable à Anne Coudin.

Hors d’usage… et après ? , un reportage de Philippe Reltien

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.