Il est plus grand, plus moderne, plus cher, et...en panne. Le porte-avions "Charles-de-Gaulle" est immobilisé en cale sèche depuis le 12 décembre après une avarie majeure, avant même son entrée en service. Deux enquêtes sont ouvertes sur les vices de fabrication de ses hélices, dernier épisode d'une longue série noire. Après 14 années de construction pour un coût global de 20 milliards de francs, le "Charles-de-Gaulle" est le premier porte-avions français à propulsion nucléaire, un concentré d'innovations de 260 mètres de long, 8 étages de haut, déplaçant 40 000 tonnes. C'est aussi une énorme ville flottante, qui peut accueillir 1800 hommes et femmes d'équipage - une nouveauté. Interception vous invite à découvrir cette "ville flottante" avec un reportage de Laurence Simon qui a passé près d'une semaine à bord, avant que le porte-avions ne se retrouve en cale sèche. L'emission est présentée cette semaine par Jean-Marc Four. Le porte-avions Charles-de-Gaulle. Franck Jubelin SPE, 2000. Naissance d'un porte-avion : le Charles-de Gaulle. Alain Boulaire Le Télégramme, 1999. Porte-avions. Hors série Marine et forces navales Marine, 2000.

Reportage dans une prison de Sibérie

invité(s)

Le Commandant de bord du &dquot;Charles-de-Gaulle&dquot;

Edouard Guillaud.### liens

http://www.netmarine.net/bat/porteavi/cdg/

De nombreuses informations sur le porte avion nucléaire Charles de Gaulle sur le site Net-Marine. Historique, caractéristiques, comparatifs, ou encore photographies.### http://frenchnavy.free.fr/CDG_fr.htm

Le Charles-de-Gaulle d'un point de vue technique : caractéristiques, équipement, avions embarqués, armes, système électronique, mais aussi un historique ainsi qu'une galerie de photos.###

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.