Depuis la révolution islamique, il y a 30 ans, l’Iran est frappé d’un embargo par la première puissance mondiale, les Etats-Unis. 5 résolutions de l’Onu, dont 3 assorties de sanctions, se sont ajoutées à cet embargo depuis quelques années. Les Etats-Unis et les pays occidentaux, dont la France, menacent même de renforcer ces sanctions si l’Iran ne renonce pas à son programme d’enrichissement d’uranium. Pourtant, loin de faire plier les dirigeants iraniens, ces sanctions ont jusqu’ici plutôt durci leurs positions. A l’approche de l’élection présidentielle du 12 juin, qui constitue une échéance importante pour le pays et pour les relations internationales, l’actuel président Mahmoud Ahmadinejad, qui brigue un nouveau mandat, a même fait de la résistance aux pressions étrangères un argument de campagne. Les sanctions et le relatif isolement iranien ont plutôt renforcé le soutien aux dirigeants dans l’opinion. Il faut dire que l’efficacité de ces mesures internationales est très limitée. L’économie iranienne s’en accommode, notamment parce que les moyens de contournement existent. Christian Chesnot l’a constaté en se rendant à Téhéran et à Dubaï, l’un des principaux points de passage des marchandises de toutes sortes qui parviennent en Iran, malgré les sanctions et l’embargo américain.

programmation musicale

PARISSA & ENSEMBLE DASTAN

GOL-E BEHESHT label: Network### GULBAHAR KULTUR

COMPILILATION : MADE IN PERSIA label: Lola's World### BIJAN CHEMIRANI

TCHECHMEH label: EMOUVANCE### SHAHLA NIKFAL

DASTGAH NAVA label: TRADITIONAL CROSSROADS### liens

Sur le site de l’ONU

Résolutions 1737 (2006), 1747 (2007) et 1803 (2008) adoptées par le comité des sanctions du Conseil de sécurité concernant la République islamique d’Iran.### Site du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi

Direction générale du Trésor et de la politique économique. Les sanctions financières internationales : le cas de l’Iran.###

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.