Le développement du tourisme dans le monde est spectaculaire. 625 millions de touristes en 1998, trois fois plus dans vingt ans. Cette croissance explosive et anarchique a de multiples répercussions: bétonnage des côtes, paradis pour riches dans des zones d'extrême pauvreté, impact négatif sur les populations, leur culture, leur environnement… Pourtant l'industrie du tourisme a une formidable capacité à créer des emplois et à participer au développement économique des pays. Encore faut-il que les habitants en profitent. Christian Bauby a suivi en Egypte et en Tanzanie, avec l'association "Tourism For Development", des projets d'investissements locaux financés par une contribution sur les nuits d'hôtel. Chartes, labels…, certains voyagistes mettent de plus en plus souvent en avant les problèmes d'éthique et de répartition des bénéfices. Et l'Organisation mondiale du tourisme a fait adopter l'an dernier un code en dix commandements. Si vous souhaitez écouter cette émission, vous la retrouverez dans la rubrique morceaux choisis.

Les nouvelles colonies de vacances? Le tourisme international à la conquête du tiers-monde. Georges Cazes L'Harmattan. Tourisme et tiers-monde, un bilan controversé. Georges Cazes L'Harmattan. La ruée vers le soleil, le tourisme à destination du Tiers Monde. Pierre Aisner L'Harmattan.tourisme.rmDes Français qui ont sauvé des juifs pendant la guerre: témoignage des derniers des Justes.

invité(s)

Georges Cazes

professeur à La Sorbonne, spécialiste du tourisme.### liens

[http://www.tourismfordevelopment.com/](http://www.tourismfordevelopment.com/ "Le site de Tourism For Development, pour une meilleure répartition des richesses liés au tourisme.brbr /

L'association, crée par l'égyptien Mustapha El Gendy, a pour objectif de financer des projets de necessité vitale : eau potable, nutrition, ou habitat, en proposant un label aux hôtels qui reverseraient 1% des nuitées passées par les touristes occidentaux dans le pays visité.")

Le site de Tourism For Development, pour une meilleure répartition des richesses liés au tourisme. L'association, crée par l'égyptien Mustapha El Gendy, a pour objectif de financer des projets de necessité vitale : eau potable, nutrition, ou habitat, en proposant un label aux hôtels qui reverseraient 1% des nuitées passées par les touristes occidentaux dans le pays visité.###

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.