L e 3 novembre dernier, nous avions suivi en Pologne un rescapé du ghetto de Varsovie.En 1943, lors de la destruction du ghetto par les nazis, Pawel Felenbok était enfant. Avecses parents, en passant par les égouts, il avait pu fuir à temps : ses parents avaient étépris peu après, mais le petit Pawel et son frère allaient parvenir à se cacher jusqu’à la finde la guerre.

De Pawel à Paul
De Pawel à Paul © Paul Felenbok

En 1946, toujours guidé par son grand frère, Pawel arrive en France. Très vite, il estaccueilli dans l’une de ces maisons d’enfants qui récupéraient les orphelins de famillesjuives. C’est là que Pawel devient Paul, que le petit polonais devient français. Et c’est làque nous le retrouvons pour Interception. Nous partagerons ses souvenirs de la Maisond’Enfance, ceux de ses camarades qui allaient constituer sa nouvelle famille. Nousparcourrons sa carrière d’astronome au CNRS et le suivrons jusqu’à 3 000 mètres d’altitude,dans les Alpes, au pied de cet observatoire solaire que Paul avait installé dans les années70, et dont il a entrepris aujourd’hui la réhabilitation pour le mettre à la disposition desastronomes amateurs.

en vidéo

bonus audio

U n extrait de la pièce de théâtre "Ceux qui restent" d'après les témoignages de Paul Felenbok et Wlodka Blit-Robertson

L a bande annonce de la pièce "Ceux qui restent" à l'affiche du festival (des)illusions jusqu'au 23 mars 2014 au Théâtre Montfort, 106, rue Brancion, à Paris.

Evénement(s) lié(s)

Festival (des)Illusions

Les liens

Observatoire Associatif de haute altitude Le site de l'association qui gère désormais l'observatoire de Saint Véran

Souvenirs de nos années passées - à l'école d'Andrésy Rosette raconte son histoire de la Seconde Guerre mondiale

Ceux qui restent au Monfort Théâtre

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.