Le Bonheur est (toujours) dans le pré - Futur joueur de Rugby
Le Bonheur est (toujours) dans le pré - Futur joueur de Rugby © Pascal Dervieux

Avec la coupe du monde déferlent sur les pelouses britanniques et sur les écrans de toute la planète ces monstres physiques que sont devenus les rugbymen professionnels. Des athlètes aux mensurations impressionnantes, aux performances physiques incroyables mais avec un jeu de plus en plus fermé, de plus en plus attendu, de moins en moins enthousiasmant. Loin de cette élite et de l’argent fou qui y circule désormais, Interception s’intéresse à ceux qui, pour le simple amour de ce sport, continuent de faire vivre le rugby de village et ses valeurs : engagement, solidarité, respect.

Le Lardin-Saint-Lazare, près de Lascaux, en Dordogne, est l’un de ces clubs sans lesquels la vie d’un village n’aurait plus du tout la même saveur. Une école du sport, mais aussi une école de vie, tenue à bout de bras par des dirigeants et des éducateurs bénévoles, des parents passionnés, et des joueurs qui ne lâcheraient pour rien au monde leur « cuir » ovale.

Reportage Pascal Dervieux, prise de son : Eric Damaggio, mixage : Olivier Dupré

Réalisation d’Anne Lhioreau, assistée de Juliette Hackius et Zohra Bensmaïli

Les liens

Le site de la fédération française de rugby

Sur le site « Sport.fr », dossier du 18 septembre 2015, « En 20 ans, tout a changé dans le rugby »

Sur le site du quotidien suisse « Le Temps », « 1995-2015 : les vingt ans qui ont métamorphosé l’Ovalie »

Sur le site du quotidien « le Monde », « 1995-2015 : les vingt ans qui ont métamorphosé l’Ovalie »

« Il y a 15 ans, Bernard Lapasset : le rugby à XV renonce à l’obligation d’amateurisme »

Charte pour le rugby amateur « Définir la place du rugby amateur à côté du rugby professionnel »

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.