Deuxième étape de notre série "Trains de Campagne" consacrée aux grands problèmes de société débattus avant l’élection présidentielle.

Manifestation des élus locaux contre la fermeture des services publics devant la perception de Lavardac.
Manifestation des élus locaux contre la fermeture des services publics devant la perception de Lavardac. © Maxppp / MONTAUT/PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Cette semaine : la disparition des services publics hors des grandes agglomérations.

Lure, sous-préfecture de Haute-Saône constitue un résumé des enjeux : plus d’accueil du public dans les locaux préfectoraux, le tribunal de Grande Instance a fermé.

Pour consulter les agents de Pôle Emploi, de l’assurance chômage, des impôts, pour une consultation chez le dentiste, l’ophtalmologiste ou le gynécologue, il faut désormais parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour gagner les grandes villes voisines : Vesoul, Belfort ou Montbéliard.

Une situation subie. Mais certains trouvent déjà des formules de substitution à la disparition physique des services publics. Dans cette région Bourgogne-Franche-Comté, les administrés peuvent désormais utiliser des bornes numériques, et discuter de leurs problèmes à distance. Une amorce de ce que seront, demain, les services publics à la campagne ?

Un reportage de Sébastien Laugénie.

Prise de son : Alexandre Abergel. Mixage : Cédric Chatelus

Réalisation d’Anne Lhioreau, assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli

Pour aller plus loin :

Avec l'aimable concours de la documentation sonore de Radio France.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.