[scald=8663:sdl_editor_representation]Interception part ce matin au Népal. Coincé entre l’Inde et la Chine, le Népal est le seul royaume hindou de la planète. Un royaume déchiré par neuf ans de conflit : - Les maoïstes contrôlent plus de la moitié du territoire. Rebelles sans pitié, ils attaquent et pillent les villages. - Retranchée dans les villes, l’armée - au seul service du roi - terrorise la population. 12 000 morts. Des milliers de disparus et de déplacés. Pour Amnesty International, le Népal est le pays où la situation des droits de l’homme est l’une des pires au monde. Eric Valmir a pu se rendre à Katmandou lors de la dernière grève générale qui a accompagnée les élections municipales. Un simulacre de démocratie pour les népalais, qui en ont marre de ces grèves à répétition que l’on appelle les bandas. Il nous emmène ensuite dans les montagnes, en zone maöiste. Si on ne leur donne pas d’argent, ils nous cassent les bras et les jambes et nous laisse par terre, au milieu des enfants témoigne un directeur d’école. ### liens

Népal - Une décennie de souffrances et de violences

« Dix années de guerre et d’instabilité politique ont fait de la situation des droits humains au Népal une des pires au monde et la communauté internationale a un rôle essentiel à jouer pour renverser cette tendance ». Article d’Amnesty International (février 2006)### Un extrait du rapport 2005 d'Amnesty International s

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.