"Catastrophe écologique", "déclin massif" : les scientifiques sont désormais alarmistes concernant la perte de la biodiversité. Dans nos campagnes françaises, ces quinze dernières années, un tiers de la population d'oiseaux aurait déjà disparu. Une situation qui ne fait qu'empirer à un rythme vertigineux.

Parmi les espèces menacées : la huppe fasciée qui bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis 1981
Parmi les espèces menacées : la huppe fasciée qui bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis 1981 © CC Flikr /  Jacques Chibret

L'alouette des champs, la fauvette, la tourterelle des bois, la perdrix grise mais aussi le bruant ou la linotte mélodieuse : ce sont quelques-unes des espèces d'oiseaux, pour certaines familières, qui sont aujourd'hui menacées de disparition. Au moins 30 % des populations d'oiseaux de nos campagnes ont déjà disparu ces 15 dernières années et l'hécatombe ne concerne évidemment pas que la France puisque l'Europe a perdu depuis 30 ans 421 millions d'oiseaux et 80 % d'insectes volants. 

Toute la biodiversité est donc aujourd'hui complètement bouleversée par l'utilisation intensive des pesticides, mais aussi par exemple par  la fin des jachères imposées par l’Europe en 2008. 

C’est le CNRS et le muséum d’histoire naturel qui ont révélé il y a quelques semaines ces nouvelles données très inquiétantes. Des travaux notamment réalisés au centre biologique de Chizé dans les Deux-Sèvres. Un laboratoire d'étude à ciel ouvert de 45 000 hectares (450 km2) de terres agricoles. 

Un printemps silencieux : c'est un reportage de Sandy Dauphin. 

Réalisation : Michèle Soullier
Assistant : Stéphane Cosme
Prise de son : François Rivalland
Mixage : Rémi Quencez

POUR ALLER PLUS LOIN 

Mais aussi  

Une linotte mélodieuse, ici il s'agit d'un mâle
Une linotte mélodieuse, ici il s'agit d'un mâle / CC 3-0 Wikimédia / Pierre Dalous
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.