Il y a exactement un an que la France a été la cible de la plus grande attaque terroriste de son histoire, la première coordonnée en plusieurs lieux.

Le Bataclan, le 2 novembre 2016
Le Bataclan, le 2 novembre 2016 © Getty / Chesnot

Entre 21 heure 40 et 22 heures, des hommes se réclamant de l’organisation Etat islamique déclenchaient leurs ceintures explosives aux abords du Stade de France, faute d’avoir pu y pénétrer pendant le match de foot France-Allemagne. Un autre commando mitraillait des terrasses de cafés et restaurants du XIème arrondissement, bondées en cette magnifique soirée d’automne. Enfin, trois hommes s’introduisaient au Bataclan pendant le concert des Eagles of death metal, assassinant des spectateurs avant de mourir lors de l’assaut de la police.130 morts au total, 90 dans la seule salle de spectacle !

Hier, Sting a chanté pour la réouverture. Aujourd’hui, plusieurs cérémonies sont organisées sur les lieux des tueries.

Comme souvent, au milieu de la tragédie, des gestes nous rattachent à l’humanité. Ainsi, ce jeune homme qui, tentant de fuir le carnage, s’est retrouvé accroché à une fenêtre du Bataclan, en compagnie d’une jeune femme enceinte qu’il a réussi à sauver. Au péril de sa vie, car ce sauvetage impliquait qu’il retourne dans le bâtiment où il s’est retrouvé otage des barbares … La vidéo de son acte d’héroïsme, tournée par un journaliste du Monde habitant à proximité, a fait le tour du monde.

Sébastien a été très discret depuis un an sur son aventure. C’est donc son témoignage (exceptionnel) que Paul Ferrier a recueilli pour Interception. Il raconte cette funeste soirée, mais aussi sa vie, bouleversée depuis, la difficulté à se reconstruire, la fraternité avec les autres victimes, fraternité pas forcément partagée, car chacun bien sûr, vit les épreuves de façon différente.

Retour au Bataclan, c’est un reportage de Paul Ferrier, qui a retrouvé Sébastien la veille de son voyage à Paris. C’était le jour de son anniversaire.

Pour aller plus loin :

Avec le concours de la documentation sonore de Radio France.

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.