I l y a 30 ans, le 15 octobre 1983, une trentaine de personnes entamaient à Marseille une « marche pour l’égalité et contre le racisme ». La majorité d’entre elles étaient originaires du quartier des Minguettes à Vénissieux, dans la banlieue de Lyon, où se déroulaient depuis 2 ans des affrontements violents entre les jeunes et la police. Un mois et demi plus tard, après avoir traversé une partie de la France, les marcheurs étaient plusieurs dizaines de milliers dans les rues de Paris et une délégation était reçue à l’Elysée par le président de la République, François Mitterrand.

Le défilé de la Marche pour l'Egalité et contre le Racisme - 25 février 1983
Le défilé de la Marche pour l'Egalité et contre le Racisme - 25 février 1983 © Djida Tazdait ou ses amis/collègues au Parlement Européen /

Cette marche, rebaptisée par les médias de façon réductrice « marche des beurs », a interrogé la société française sur la place des enfants d’immigrés en son sein. Un an plus tard, l’association SOS Racisme est créée, dénoncée par d’anciens marcheurs comme une opération de récupération du PS. Mais au-delà du succès médiatique, la marche a-t-elle vraiment fait avancer l’égalité et la lutte contre le racisme ?

Avec le recul, les anciens marcheurs, interrogés par Nour-Eddine Zidane, estiment que certaines choses ont bougé. La carte de séjour de 10 ans instaurée après la marche était, par exemple, une de leurs revendications. Mais ils pointent aussi les nombreuses occasions manquées, depuis 30 ans, pour donner toute leur place aux enfants d’immigrés dans la société, notamment dans sa représentation politique. Ils constatent une situation qui s’est dégradée pour les jeunes des quartiers pauvres, un repli communautariste et un contexte qui profite aux discours politiques racistes.

en bonus

Une marche deux générations
Une marche deux générations © Radio France /

en vidéo

R étrospective du parcours de la marche pour l'égalité et contre le racisme : le départ des 32 marcheurs de Marseille, le passage de la marche à Vénissieux, à Strasbourg, l'arrivée à Paris.

F arid Lhaoua participant de la "marche des Beurs" de Vénissieux à Paris en 1983 évoque l'époque du mouvement "Sos Racisme"

L e film annonce de La Marche - film en salle dès le 27 novembre 2013

Les liens

Marche pour l'égalité et contre le racisme sur Wikipedia La Marche pour l'égalité et contre le racisme, surnommée par les média Marche des beurs, est une marche antiraciste qui s'est déroulée en France en 1983. Il s'agit de la première manifestation nationale du genre en France.

La Marche des Beurs, 25 ans après Sur le site du magazine « Politis »

La marche des beurs sur Facebook Le 3 décembre 1983, environ 100.000 personnes accueillent à Paris la Marche pour l'égalité et contre le racisme, partie de Marseille en octobre

30ème anniversaire de la Marche pour l'egalité sur Facebook 1983-2013 : 30ème anniversaire de la Marche pour l'Egalité dite (Marche des Beurs). Merci de rejoindre le groupe et de partager.

Cinéma et immigration, veille d’informations sur la Marche des beurs Sur le site Scoop.it !

30 ans de Marche, revivez la "Marche des beurs" 30 ans après Projet KissKissBankBank dédié à la préparation du webdocumentaire de 1983,

Les invités

Les références

L'équipe

Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=