Plus de 150 ans après l’abolition de l’esclavage, la notion de Traite des êtres humains va bientôt être inscrite dans le Code Pénal. La proposition de loi votée par les députés en janvier dernier propose de lutter contre toutes les formes d’exploitation moderne et en particulier ce qu’on appelle l’esclavage domestique. Il est difficile d’en évaluer le nombre précis, mais l’on estime qu’en France, plusieurs milliers de fillettes et de jeunes femmes sont exploitées par des employeurs, elles sont maltraitées parfois, violées dans un quart des cas détectés. Pour Interception , Valérie Crova a accompagné le travail de la seule association qui, en France, lutte contre ces pratiques : le comité contre l’esclavage moderne. Elle a suivi leur enquêteur qui tente de recueillir les preuves nécessaires au dépôt d’une plainte, elle donne la parole à ces gens ordinaires qui un jour ont sorti des griffes de leur bourreau une petite voisine dont la détresse était devenue insupportable, elle nous emmène à l’Assemblée Nationale, le jour où Paulette, cette jeune fille exploitée, maltraitée, violée, a bouleversé les députés en racontant lors d’une audition son calvaire… Esclaves en France Sylvie O'Dy Albin Michel, 2001 Esclaves, 200 millions d'esclaves aujourd'hui Dominique Torrès Phébus, 1996 Une esclave moderne Henriette Akofa Michel Lafon, 2000

Reportage sur la Tchétchénie

invité(s)

M. Alain Vidalies

rapporteur de la mission de l’Assemblée Nationale

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.