Selon le Centre national du livre, le secteur dit du « développement personnel » génère, dans les librairies un chiffre d’affaires annuel de 53 millions d’euros.

Pour vivre heureux, vivons coachés
Pour vivre heureux, vivons coachés © Radio France / Romain Masson

Soyez heureux ! Lâchez prise ! Faites-vous du bien ! Vous êtes la solution…

Autant d’injonctions qui semblent nous narguer quotidiennement. Dans notre époque hyper connectée, les médias nous montrent leur image du bonheur, glamour et souriant, en nous incitant parfois à rejoindre le monde merveilleux des magazines de papier glacé.

Le yoga, ou plutôt les yogas, puisque le yoga se pratique désormais de multiples façons, fédère en France plus de 3 millions d’adeptes. Les expériences de méditation, collective ou non, réunissent de plus en plus de passionnés. Les salles de sport où on vous invite à dépasser vos limites proposent d’innombrables variantes des exercices de gym et de musculation. 

Tout ça est animé par des entraîneurs, des maîtres, des coaches… dont l’objectif est de nous aider à nous améliorer. Il en existe dans tous les domaines, du coach sportif classique (ou pas) au plus inattendu  coach alimentaire (évidemment plus à la mode que le traditionnel diététicien). 

La grande majorité des pratiquants évidemment, y trouve son compte et se sent mieux. 

Mais cette explosion du développement personnel n’évite pas certaines dérives. Elle dit aussi quelque chose de notre société : les individus  y sont prêts à (presque) tout pour se lancer dans la quête éperdue du bonheur ou à défaut, de son ersatz, le bien-être.

Déjà diffusé en juin 2018, « Pour vivre heureux, vivons coaché », est un reportage de Romain Masson avec Nicolas Mathias à la prise de son.

Mixage Jean-Philippe Jeanne. Réalisation, Michelle Soulier assistée de Stéphane Cosme.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.