Chagrin et colère. Terrorisme et politique. Quatre jours après les explosions à Madrid, nous sommes toujours abasourdis. 200 morts, 1.511 blessés, dont 27 sont dans un état critique. Voilà donc le terrorisme de masse. Après le 11 septembre, le 11 mars. Après les avions, les trains… L'Europe frappée, comme jamais. De quels fous s'agit-il, cette fois ? - Les fous de Ben Laden, Al Qaida, les intégristes islamistes spécialistes de la guerre contre les "croisés", et de la mort du plus grand nombre ? - Ou bien les fous de l'ETA, secte terroriste basque, en perte de vitesse, mais bien capable d'organiser un bain de sang ? Selon qu'il s'agit de l'une ou l'autre hypothèse, l'évènement n'a bien sûr pas la même portée… Au fil des heures, la piste Al-Qaida se renforce, prend de l'épaisseur… Même si l'on est encore sûr de rien… Et c'est dans de telles circonstances que les Espagnols doivent voter, aujourd'hui !

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.