Interception vous emmène cette semaine à Saint-Nazaire sur les Chantiers de l’Atlantique où de semaine en semaine, la polémique enfle quant à l’utilisation de main d’oeuvre étrangère souvent mal payée, voire mal traitée. Depuis mars dernier, trois grèves ont dévoilé les pratiques des sociétés de sous-traitance qui font travailler à moindre coût des indiens, des roumains, des grecs ou des portugais sur le chantier de construction du plus gros paquebot du monde : le Queen Mary II. Valérie Cantié a enquêté sur les méthodes employées par ces sociétés pour contourner le droit social français. Elle décrit les conditions de salaire et de vie déplorables de certains de ces ouvriers et donne la parole à un patron de PME française qui -faute d’avoir pu aligner ses coûts sur ceux des sociétés sous-traitantes étrangères a dû mettre la clé sous la porte. Chantiers navals Textes et dessins de Catherine Dubreuil Edition de la martinière, 2000 Politiques sociales et mondialisation Bruno Palier et Louis-Charles Viossat Editions futuribles, 2001

Portrait croisé de deux convertis à l'Islam

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.