Interception vous propose cette semaine de retourner en Argentine, un an quasiment jour pour jour après les incroyables journées de décembre 2001 qui ont vu le pays sombrer dans le chaos économique et politique. Aujourd’hui, la moitié de la population vit dans la pauvreté. Valérie Cantié a rencontré plusieurs familles des classes moyennes qui se débrouillent comme elles peuvent pour survivre : c’est la loi du troc et des petits boulots, les soupes populaires se multiplient et plusieurs usines dont les patrons sont en fuite sont gérées au jour le jour par leurs salariés. Dans les rues de Buenos Aires, quotidiennement, les petits épargnants continuent de manifester. Avec la dévaluation, la plupart ont tout ou presque tout perdu. Une voix Argentine contre l'oubli Claude Mary Plon, 1999 Que se vayan todos: le peuple d'Argentine se soulève François Chesnais, Jean Philippe Divès, Charles andré Udry Nautilus, 2002La semaine prochaine ,Interception vous emmène en Colombie

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.