Un an jour pour jour après le coup de force du Hamas, Interception part à la rencontre des habitants de la bande de Gaza, asphyxiés par le blocus israélien. Comment vivent-t-ils au quotidien ? Le Hamas est-t-il en train d’imposer un Etat islamique ? Quel regard portent les gens de la rue sur la guerre fratricide qui oppose Hamas et Fatah ? « On manque de tout : farine, essence, médicaments…» racontent les palestiniens rencontrés par Omar Ouahmane. Riches ou pauvres, tout le monde souffre. Deux tiers des salariés du privé ont perdu leur emploi. Dans les rues, l’odeur d’huile de tournesol empeste. Faute d’essence, c’est en mélangeant cette huile à du dissolvant que les palestiniens font avancer les rares voitures qui circulent encore. A l’Université, Le Hamas a essayé de fermer le seul département mixte, et des cafés internet sont la cible des extrémistes, mais nous ne vivons pas sous la charia affirment les habitants rencontrés.

liens

Agence de presse palestinienne Wafa

Site de l’agence de presse palestinienne Wafa qui diffuse ses dépêches en arabe, en anglais et en français### Rapport du centre Al Mezan

Selon un récent rapport du centre Al Mezan for Human Rights, 2008 est l’année la plus difficile pour les Palestiniens depuis l’occupation de la Bande de Gaza.### Rapport d'Amnesty International

Le rapport d'Amnesty internati

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.