Les villageois de Toudja brulent des pneus pour bloquer la route nationale reliant Alger à Béjaia
Les villageois de Toudja brulent des pneus pour bloquer la route nationale reliant Alger à Béjaia © Mohand Chibani /

Le monde arabe est en ébullition depuis plusieurs mois. La Tunisie, l’Egypte, la Lybie et aujourd’hui la Syrie, entre autres, ont été touchées. L’issue de ces révolutions est encore incertaine mais elles ont déjà provoqué la chute de Ben Ali et d’Hosni Moubarak. Et l’Algérie ? Dans ce pays, tous les ingrédients sont aussi réunis pour que la révolte prenne à son tour : chômage, pauvreté, jeunesse désœuvrée, régime décrédibilisé et détesté, démocratie en trompe l’œil. Les manifestations de mécontentement sont quotidiennes. Pourtant elles ont du mal à se fédérer en un mouvement de contestation politique d’ensemble. En Algérie, le pouvoir est plus diffus que dans les pays voisins et ne se résume pas à la personne du président Bouteflika. Son départ ne réglerait sans doute pas grand-chose. Ce pouvoir dispose de la manne pétrolière pour calmer les multiples revendications sociales. L’armée, clé de voûte du régime, n’a pas hésité à tirer sur la foule en 1988. La terrible guerre civile, qui a sonné le glas de l’ouverture démocratique dans les années 90, a fait près de 200.000 morts ou disparus. Mohand Chibani s’est rendu en Algérie où il a interrogé des militants, des étudiants, des journalistes sur cette situation de blocage. Révolution ou pas, tous s’accordent sur l’urgence d’un changement en profondeur. Une émission présentée par Lionel Thompson.

Les liens

Dossier du Monde diplomatique sur l'Algérie

Dossier de Jeune Afrique sur l'Algérie

Site d'actualités : les dernières nouvelles d'Algérie.

Site du quotidien Liberté

Alger, où plus personne ne veut avoir 20 ans Reportage du journaliste algérien Chawki Amari, publié le 8 janvier 2011 sur le site SlateAfrique.

Jeunesse algérienne : horizon bouché Le mal-être de la jeunesse vu par le dramaturge Aziz Chouaki et le réalisateur Lamine Ammar-Khodja. Interviews sur bakchich.tv

Les émeutes de 2011 en Algérie Dossier d'articles de la presse algérienne sur Algeria-Watch.

Rapport sur la situation des droits économiques, sociaux et culturels en Algérie Rapport sur la situation des droits économiques, sociaux et culturels en Algérie (FIDH/CFDA/LADDH, mai 2010). Sur le site du Collectif des familles de disparus en Algérie.

L'humour noir du dessinateur de presse Slim L'humour noir du dessinateur de presse Slim dans Le Soir d'Algérie du 31 mars 2011

Les droits linguistiques des berbérophones d'Algérie Sur le site L'aménagement linguistique dans le monde créé par Jacques Leclerc, professeur à l'université Laval de Québec

Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie Le MAK a été créé en 2007 et revendique un statut de large autonomie pour la Kabylie. Il est présidé par Ferhat Mehenni, chanteur et opposant politique, également à la tête du Gouvernement provisoire kabyle (GPK), créé en juin 2010 à Paris

La répression du Printemps noir (avril 2001-avril 2002) En avril 2001, la mort d'un lycéen dans une gendarmerie de Tizi-Ouzou déclenchait une vague de mobilisations en Kabylie, violemment réprimées par les forces de l'ordre. Rapport de la Ligue Algérienne des Défense des Droits de l'Homme sur les évènements déclenchés en avril 2001

Qui dirige l'Algérie ? Bouteflika, les militaires… les deux ? Interview en français de Yahia Bounouar, directeur de Radio Kalima (à 2'10), sur la chaîne arabophone Alhiwar channel, basée à Londres. Yahia Bounouar est membre du Front du changement national, né en mars 2011 et qui réclame un changement radical et pacifique du régime algérien. Radio Kalima est interdite en Algérie.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.