Depuis les dernières élections municipales il y a quatre ans, plus de 1 000 des 36 000 maires élus ont démissionné. Et ils sont nombreux à avoir d'ores et déjà annoncé qu'ils ne se représenteront pas en 2020. Trop de contraintes réglementaires, des financements et baisse et surtout, pas assez de considération.

Mairie de Castellar (06)
Mairie de Castellar (06) © Radio France / Géraldine Hallot

Ce manque de respect, de considération, ils sont nombreux, les maires de France, à l’éprouver quotidiennement. Des maires de banlieue, comme le Sevranais Stéphane Gatignon, dont la défection en mars avait fait grand bruit. Lui, entendait notamment dénoncer le désengagement de l’État dans la gestion des problèmes des quartiers.

Mais le blues ne touche pas que les édiles de banlieue. La plupart des démissionnaires sont des maires ruraux

Les « petits maires » dénoncent pêle-mêle, une inflation réglementaire qui les force à être experts en droit, la baisse des dotations de l’État, la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) qui impose des regroupements en intercommunalité.

En un an, selon le centre d’étude de Sciences-Po, la confiance que les Français accordent à leurs maires a chuté spectaculairement, de 64 à 55%. Pourtant, ils restent et de loin, nos élus préférés, particulièrement dans les petites communes.

C’est vers eux qu’on se tourne quand un lampadaire ne fonctionne pas ou quand il y a un nid-de-poule sur la route de l’école… Ils ont en charge la sécurité publique,  l’état civil, la circulation.  On les rend responsables de bien des désagréments du quotidien.

Campagnes au bord de la crise de maires, c’est un reportage de Géraldine Hallot et Stéphane Cosme. Prise de son Pierre Quintard et Gilles Gallinaro. Réalisation, Violaine Ballet.

Pour aller plus loin

• « Le burn-out des maires : nous sommes tous Gatignon ! », site de l'association des maires de France « Ville & banlieue », 28 mars 2018

• « Des maires démissionnaires en nombre car ils n’étaient pas prêts pour la fonction », Le Courrier des maires et des élus locaux, 6 septembre 2018

• « Je crains pour ma santé : quand les maires préfèrent démissionner », Ouest France, 13 août 2018

• « Ces maires trop usés qui préfèrent jeter l'éponge », La Nouvelle République, 2 août 2018

• « Communes, ces maires qui jettent l'éponge », Le Télégramme, 1er août 2018

• « Usés par leur fonction, de plus en plus de maires démissionnent », Sud Ouest, 1er août 2018

• Sur le site "Vie publique", le dossier Quelles sont les fonctions d'un maire ?

Documentation : Sabine Bonamy

Programmation musicale

  • "D song", de Bonobo           
  • "GmbH", de Chapelier fou
  • "Quantum", de Pantha du prince & The Bell Laboratory
  • "Postlude", de Chapelier fou
  • "La marseillaise pour boîte à musique", de Rouget de Lisle
  • "Bergen county farewell", de Glenn Jones
  • "Le pique-nique" (BOF du documentaire de 2002, Être et avoir) de Philippe Hersant
  • "Générique de fin" (BOF du documentaire de 2002, Être et avoir) de Philippe Hersant
  • "La valse du village (valse anglaise)", de Léo Marjane
  • "Wake up and you smile", de Pill
  • "Vilaine", d'Odezenne
  • "Cuts from the past", d'Orsten
  • "La Marseillaise", de Django Reinhart
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.