L 'ancien capitaine SS Erich Priebke est mort il y a trois mois, en octobre 2013. Il venait d'avoir 100 ans. Son nom restera associé à ce que l’on a appelé le massacre des fosses ardéatines. Accusé d'avoir participé à Rome, en 1944, à l'assassinat de 335 civils italiens, il avait été condamné à la prison à vie ; cette peine fut commuée en « internement à domicile » compte-tenu de son grand âge.

Avant son extradition vers l'Italie, Erich Priebke avait été arrêté en 1995 à Bariloche, ville argentine où il s'était installé après l'effondrement du IIIe Reich et où prospérait déjà une importante communauté germanophone très conservatrice, accrochée à la nostalgie de la mère-patrie .

Priebke avait tenu là, en Patagonie, une charcuterie. Il y avait aussi dirigé pendant des années le plus prestigieux des établissements scolaires locaux : le Collège allemand de Bariloche.

La découverte puis l'arrestation de l'ancien Haupsturmführer de la SS et la révélation d'une présence nazie dans ce Tyrol argentin alimente à présent la légende urbaine.

Le livre d'Abel Basti
Le livre d'Abel Basti © Lucie Barbarin /

Certaines personnes tentent d'en tirer profit. Un guide intitulé Bariloche nazi est en vente. Il y est écrit notamment qu'il arrivait à Adolf Hitler lui-même de séjourner en Patagonie après la guerre et que l'on peut encore y voir sa villa. Il n'en faut pas plus pour attirer à Bariloche les touristes en mal de sensations...

rediffusion de notre émission du Dimanche 19 janvier 2014

en vidéo

L a traque d'Erich Priebke

Quatrième épisode de la série documentaire Les traqueurs de nazis, diffusée sur la chaîne Planète +.

P acto de silencio

Documentaire en 9 parties. En espagnol

H itler en Patagonie

Documentaire en sept parties de la chaîne argentine Canal 7. En espagnol.

Les liens

A Bariloche, refuge andin de nazis, l'omerta reste de mise Dépêche AFP, sur lepoint.fr, le 18/10/2013

Argentine, terre d'asile des anciens nazis en cavale Article de Gilles Baudin, liberation.fr, le 31/08/1995

Sur la piste des derniers nazis Article de Michel Faure, sur lexpress.fr, le 09/04/1998

L'exil des réfugiés nazis vers l'Argentine, l'analyse du point de vue argentin Mémoire d'Emmanuel Michaud, IEP de Lyon, septembre 2011

Bariloche nazi Site du guide éponyme publié par le journaliste argentin Abel Basti. En espagnole et en anglais.

La liste Odessa La liste des criminels de guerre nazis exfiltrés en Argentine. Sur le site du chercheur et écrivain d'origine argentine Uki Goñi, auteur d'une enquête sur le sujet (The Real Odessa, 2003). En anglais.

L'Institut Primo Capraro, l'école allemande de Bariloche Diaporama historique sur le site de l'établissement. Lien vers la présentation de l'Association culturelle germano-argentine de Bariloche. En espagnol.

Bariloche : le pacte du silence Documentaire (2006) du réalisateur Carlos Etchevarria, directeur de Radio Nacional Bariloche et ancien élève du collège allemand que dirigeait Erich Priebke. En espagnol.

Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=