La garde des Sceaux a lancé en février une concertation sur la réforme de la justice des mineurs. Il s'agit de réformer l'ordonnance fondatrice de février 1945. Nicole Belloubet souhaite que cette réforme se fasse par ordonnance, c'est à dire sans débat parlementaire. Rediffusion d'un reportage du 31 mars 2019.

Plaques indiquant le Palais de justice de Nanterre et drapeau français.
Plaques indiquant le Palais de justice de Nanterre et drapeau français. © Radio France / Grégoire Lecalot

Cette fameuse ordonnance de 1945 posait les principes de la double mission de la justice des mineurs : protection de l’enfance, avec son cortège de mesures éducatives, d’accompagnement de l’enfance en danger et en même temps, jugement des jeunes délinquants par une juridiction spécifique.

Pour ce reportage, Pascale Pascariello qui signe également une série sur la justice au quotidien sur le site d’information Mediapart, a obtenu du ministère de la Justice l’autorisation exceptionnelle de poser son micro au tribunal pour enfants de Nanterre.  C’est donc bien une plongée inédite dans la justice de tous les jours que nous vous proposons. Rendez-vous dans le bureau d’Agnès Marquant. Elle est la Présidente du tribunal pour enfants de Nanterre.

Chaque année en France, ce sont près de 400 000 mineurs qui sont pris en charge par la justice. Et 3,6% de la classe d’âge des 10/17 ans sont mis en cause dans une affaire pénale. Depuis 30 ans, le nombre de mineurs condamnés par la justice est stable.

En novembre dernier, les  15 juges des enfants du tribunal de Bobigny, en Seine-Saint Denis ont publié une tribune « Mineurs délinquants, mineurs en danger, le bateau coule » pour dénoncer leur manque de moyens.  

Rendez-vous dans le bureau d’Agnès Marquant, la Présidente du tribunal pour enfants de Nanterre.

Un reportage de Pascale Pascariello, prise de son Yann Fressy, Thomas Robine et Georges Tho. Réalisation Violaine Ballet assistée de Marion Philippe et Stéphane Cosme. Mixage Julien Chabassus.

Documentation, Sabine Bonamy.

Pour aller plus loin

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.