[scald=8935:sdl_editor_representation]Au lendemain de la grande tournée africaine du président chinois Hu Jintao, Interception s'intéresse aux investissements chinois au Gabon. Des compagnies pétrolières chinoises réalisent des forages dans les parcs nationaux sans aucune considération écologique, des entreprises du bâtiment raflent de nombreux contrats publics, les produits made in China inondent les marchés... Cette déferlante ne fait pas l'unanimité : les gabonais ne profitent pas de cette manne économique car les chinois ne les embauchent pas. Ils viennent au Gabon avec leur personnel et leur matériel, pour des raisons de coût. Un ouvrier chinois est en effet payé en dessous du SMIC gabonais! Emmanuel Leclère a rencontré des commerçants gabonais, des employés chinois, des écologistes, un forestier français menacé de mettre la clé sous la porte, mais aussi Omar Bongo. Pour le président gabonais, le mariage entre la Chine et son pays "est un très bon mariage". [### (Ré)écoutez l'émission

](http://www.radiofrance.fr/_c/php/listen.php?file=/chaines/france-inter01/speciales/2008/emissions/interception/interception20070218.rm)Vie et mort d'un sans-logis

liens

Brainforest

ONG environnementale pour une exploitation rationnelle et durable de la forêt du bassin du Congo### SINOPEC

Entreprise chinoise (site en anglais)### Ministère des affaires étrangères français

Informations sur le Gabon###

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.