Jérusalem - rue Mea Shearim - 9 mars 2007
Jérusalem - rue Mea Shearim - 9 mars 2007 © Radio France / W. Robrecht

E n Israël, la loi du plus fort passera-t-elle par la démographie ?C’est apparemment ce que pensent les plus radicaux des Israéliens religieux. A la tête de familles souvent pléthoriques, ceux que l’on surnomme « Les hommes en noir » entreprennent d’imposer leur façon de vivre à l’Etat hébreu tout entier.

Ils visent le remplacement des lois de la république par une stricte application de la Torah, la doctrine héritée de Moïse.Au quotidien (et de manière de plus en plus pressante au fil du temps), cette minorité ultra orthodoxe juive réputée incontrôlable, prend pour cibles les femmes. Quand elles ne sont pas invitées brutalement à s’asseoir au fond des bus (l’avant –selon les hommes en noir- étant réservé aux hommes), elles subissent un rappel à l’ordre et se font même insulter si l’on juge « immodeste » leur tenue vestimentaire (récemment, une fillette de 8 ans en a fait les frais). Sous l’infatigable pression de ces intégristes, quatre écoles sur dix, en classe, séparent désormais garçons et filles. Les zélateurs de la Torah prônent également la fin de la mixité sur les trottoirs : les hommes d’un côté de la rue, les femmes de l’autre.Face au diktat des ultrareligieux, les religieux modérés et les laïcs israéliens tentent de s’organiser ; ils créent des associations de quartier, et manifestent. Au sommet de l’Etat, la voix du Président Shimon Peres se fait entendre aussi. Quant au Premier ministre Benyamin Netanyahou, il met en place un Conseil interministériel chargé de plancher sur « la question des femmes ».Israël : cachez la femme !Un reportage de Grégory Philipps - Prise de son d'Eric Damaggio

Rediffusion de notre émission du 21 janvier 2012

cliquez sur le lien ci-dessus pour retrouver infos, photos, liens ou la programmation musicale

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.