L'Hermione
L'Hermione © Radio France / Pascal Dervieux

Samedi 18 avril 2015 : un trois-mâts majestueux, long de 64 mètres, s’éloigne des côtes charentaises, toutes voiles dehors.

Destination : les Etats-Unis.

Nom de la Frégate : l’Hermione.

C’est à bord de l’Hermione qu’en 1779 un certain Gilbert du Motier, marquis de La Fayette, quitte la France pour aller soutenir, au nom du Roi, les insurgés américains en lutte contre les troupes anglaises.

236 ans plus tard, c’est une réplique exacte du navire qui prend la mer. Le fruit d’une formidable aventure historique, technique, humaine qui aura duré 20 ans.

La réplique a vu le jour à Rochefort, à l’endroit même où fut construite la frégate originale : l’un des meilleurs vaisseaux de guerre de son époque.

A bord, sous le commandement de l’ancien patron du "Belem", plus de 70 volontaires venus de tous les horizons vont partager, à la force du bras, cette traversée historique, ponctuée de 16 escales, dont les principaux ports de la côte Est des Etats-Unis : Yorktown, Baltimore, Philadelphie, New York le jour de la fête de l’Indépendance le 4 juillet, puis Boston avant le retour en France.

Interception a pu partager la vie du bord pendant les ultimes séances d’entraînement avant le grand saut au-dessus de l’Atlantique.

Antoine Giniaux, Reporter pour Interception, en haut du mât de l'Hermione
Antoine Giniaux, Reporter pour Interception, en haut du mât de l'Hermione © Grégoire Lecalot

L’Hermione : un fameux trois mâts part pour les Amériques.

Reportage d’Antoine Giniaux .

Prise de son et mixage : Jean-Michel Cauquy .

Présentation et rédaction en chef Pascal Dervieux

Réalisation Anne Lhioreau, assistée de Stéphane Cosme.

l'Hermione en mer
l'Hermione en mer © Radio France / Jean-Michel Cauquy

Les liens

L'Association Hermione La Fayette Depuis juillet 1997, l'Association Hermione-La Fayette s'est lancée dans une formidable aventure, la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.Reconstruire l’Hermione, c’est reconstituer un élément de notre patrimoine maritime. C’est engager un grand chantier au service de l’économie et de la culture de toute une région

Le Chasse-marée Le Chasse-Marée c’est d’abord « la » revue maritime pour défendre et sauvegarder la culture et le patrimoine maritime et fluvial. C’est la passion d’une équipe d’hommes et de femmes qui a permis la création en 1981 à Douarnenez, d'une petite entreprise d’édition pour « dire la vie des marins des sept mers du monde ».

La corderie royale Le magnifique bâtiment de la Corderie Royale est né de la volonté de Louis XIV et de Colbert, son ministre. Pour créer une puissante flotte de guerre, il faut des arsenaux. Colbert décide d’en établir un à Rochefort, au bord de la Charente, à 23 km de l’Atlantique. Le premier ouvrage construit est la corderie dont la réalisation commence en 1666 pour se terminer en 1669.

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.