photo1
photo1 © Radio France
Y aura-t-il des huîtres au menu des réveillons, et à quel prix ? Les deux questions se posent très sérieusement aujourd’hui. Depuis deux ans les jeunes huîtres meurent par millions dans les parcs et les bassins, et cela dans toutes les zones de production française. De la Méditerranée à la Bretagne, en passant par le Bassin d’Arcachon et la Vendée, un mal foudroyant décime les naissains. 70, 80 voire 100% des jeunes mollusques ne dépassent pas quelques mois d’existence, alors qu’il faut trois ans pour qu’une huître atteigne sa taille commercialisable. Pour les ostréiculteurs, cela ravive les sombres souvenirs des années 70, lorsque l’huître traditionnelle, la portugaise, avait été totalement éradiquée. A l’époque, l’introduction de l’huître japonaise avait sauvé la filière. Mais aujourd’hui, faute de solution de rechange, c’est un peu la panique sur les bancs. Dès cette année, les quantités d’huîtres se sont effondrées. Les prix, eux, connaissent une courbe inverse. D’où vient ce mal ? Les changements climatiques sont-ils en partie responsables ? A-t-on voulu produire trop, et trop vite ? Quel est le rôle de ces huîtres dites « triploïdes » fruit de la recherche des laboratoires de l’IFREMER ? Une enquête d’Emmanuel Leclere et Pascal Bodin. ### oeuvre(s) "Les huîtres" - Jean-Claude Quéro, Jean-Yves Quéro "Mortalités estivales de l'huître creuse Crassostrea gigas : défi Morest" - édition Jean-François Samain, Helen McCombie "Atlas d'histologie et de cytologie des mollusques bivalves marins" - édition Henri Grizel Michel Auffret, Laurent Barillé, Nathalie Besnard-Cochennec Géo Magazine ## Les liens [Les ostréiculteurs traditionnels](http://www.ostreiculteurtraditionnel.fr/index.html) Association de producteurs, issus des sept bassins ostréicoles français qui défendent l’élevage ancestral des huîtres. [Le Comité national de la conchyliculture](http://www.cnc-france.com/index.php?rub=2) [Huître triploïde : une « manipulation » bien cachée](http://www.infogm.org/spip.php?article3767) Le dossier de l’association de veille citoyenne Inf’OGM, Christophe Noisette, novembre 2008 [Les huitres triploïdes ne sont pas des OGM](http://wwz.ifremer.fr/aquaculture/content/download/18370/127241/file/FA_huitres_triploides.pdf) Les explications de l'IFREMER (Institut français de recherches pour l'exploitation de la mer) [Ostréiculture et biotechnologies](http://www.inra.fr/content/download/2364/23401/file/Comepra-ifremer.pdf) Avis du COMEPRA-Ifremer (Comité d’éthique et de précaution pour les applications de la recherche agronomique), octobre 2004, recommandant l’information aux consommateurs par  l’étiquetage des huîtres triploïdes et préconisant un contrôle drastique des huîtres tétraploïdes pour qu’elles n’envahissent pas le milieu naturel. [Le site de l’Observatoire conchylicole de l’INFREMER](http://wwz.ifremer.fr/observatoire_conchylicole) Il réunit huit laboratoires côtiers de l’Ifremer. A consulter en ligne des données d’observation de la croissance et de la mortalité sur du naissain issu de captage naturel et d’écloserie. [SATMAR, producteur d’huîtres triploïdes (huîtres des 4 saisons)triploïdes ](http://www.satmar.fr/)
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.