Crime ou accident, c’est la justice qui tranchera dans "l’affaire Théo", le jeune d’Aulnay-sous-Bois qui accuse quatre policiers de l’avoir brutalisé et violé.

Police. Photo d'illustration.
Police. Photo d'illustration. © Maxppp / Alex Baillaud/IP3 PRESS

Quoiqu’il en soit, cette histoire a ravivé les tensions entre police et population dans les quartiers défavorisés, essentiellement en Ile-de-France. Des émeutes ont éclaté en marge de rassemblements de soutien, les incidents se multiplient, malgré les appels au calme lancés par Théo lui-même et par ses proches.

Sur la sellette, les méthodes policières, alors même que la police est traversée par un profond malaise. On a abondamment parlé des problèmes de matériel, ces voitures au kilométrage astronomique, ces ordinateurs dépassés, ces photocopieurs en panne. Mais il y a aussi, la lassitude engendrée par deux années d’état d’urgence, le poids des procédures, une formation souvent insuffisante. C’est tout ça qui s’exprime dans les manifestations spontanées dont le déclencheur a été l’attaque d’une voiture de patrouille en octobre à Viry-Châtillon, où deux policiers ont failli trouver la mort.

Nathalie Hernandez a enquêté plusieurs semaines sur ce malaise, au sein même de la police. Le prénom ou la voix de certains de ses interlocuteurs ont été modifiés pour des raisons de sécurité. Le tournage, au cœur d’un commissariat, a pu être réalisé grâce aux autorités, et donc sous leur contrôle. Et on se rend compte qu’il est loin ce 11 janvier 2015, ce dimanche de manif après l’attaque de Charlie hebdo, où les manifestants fraternisaient avec la police.

Depuis, les policiers sont retournés à leur quotidien, avec, en plus, la peur au ventre, depuis que deux d’entre eux ont été assassinés à Magnanville par un membre de l’organisation État islamique. Viry-Chatillon, Magnanville, deux traumatismes pour tous les flics de terrain.

Un reportage de Nathalie Hernandez.

Prise de son : Philippe Etienne, Ivan Turk et Laurent Macchietti. Mixage : Claire Levasseur et Basile Beaucaire. Réalisation : Michelle Soulier assistée de Stéphane Cosme, Fanny Cohen-Moreau et Zohra Bensmaïli.

Pour aller plus loin :

Avec l'aimable concours de la documentation sonore de Radio France.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.