Le 23 septembre dernier, trois semaines après la rentrée scolaire, on retrouvait, dans son école de Pantin, le corps de Christine Renon. Le 6 janvier, un rapport de l‘Inspection générale de l’Éducation nationale reconnaissait plusieurs dysfonctionnements, comme facteurs possibles du suicide de la directrice.

Dans une école en Picardie
Dans une école en Picardie © Radio France / Vanessa Descouraux

Dans une lettre bouleversante envoyée deux jours avant son suicide, cette enseignante expérimentée et respectée, détaillait son quotidien pour justifier son geste.

Le 6 janvier, un rapport de l‘Inspection générale de l’Éducation nationale reconnaissait plusieurs dysfonctionnements, notamment locaux, comme facteurs possibles du suicide de la directrice. Le ministère a en outre rendu publiques les conclusions d’une enquête auprès de 30 000 directeurs d’école (64% du total). Ils expriment le souhait de voir allégées leurs tâches administratives, et renforcé l’accompagnement humain dans les écoles.

À l’autre bout de l’enseignement scolaire, les enseignants des collèges et des lycées sont en proie à un malaise qui provoque chez eux, selon une enquête du syndicat SNES FSU, le sentiment que leur santé se dégrade à cause de leur travail.

Suicides (il y en a eu 58 chez les agents de l’éducation nationale en 2018/2019 et 11 depuis la rentrée), arrêts maladie, dépression et démissions, même si on parle de "malaise enseignant" depuis plus d’un siècle, le métier semble bien être de plus en plus difficile à exercer.

Pour ausculter ce corps enseignant à la santé préoccupante, Vanessa Descouraux a rencontré plusieurs experts et enseignants.  Pour s’exprimer sur leur lieu de travail, les profs doivent naturellement obtenir l’autorisation de leur hiérarchie. C’est pourquoi, le premier témoignage de ce reportage est anonyme : il a été recueilli quelque part en France métropolitaine. Et ce directeur ressentait la nécessité de témoigner dans son école, de son mal-être quotidien.

Lutter contre la solitude des professeurs, c’est une des pistes à explorer pour atténuer leur malaise. Mais l’Éducation nationale emploie un million cent mille agents, dont environ 900 000 enseignants, avec un ratio de un médecin du travail pour 16 000 agents.

"Les maux du corps enseignant", c’est un reportage de Vanessa Descouraux. Réalisation, Violaine Ballet assistée de Martine Meyssonnier. Documentation, Sabine Bonamy

Pour aller plus loin

Le suicide de Christine Renon n'a pas eu l'écho qu'il aurait dû avoir, Louise Tourret, Slate, 02/10/2019

"Directeurs d’écoles primaires : un statut source de mal être",  Cécile Roaux, The Conversation, 01/10/2019

On se suicide dans les écoles, on ne peut plus l'ignorer”, Les Inrocks, 27/09/2019

"Je suis tellement fatiguée", la lettre de Christine Renon, la directrice de maternelle de Pantin, avant son suicide, HuffPost, 26/09/2019

Directeur d’école : "Un pair parmi ses pairs même s’il en reste le premier", Le Café pédagogique, 03/10/2018

Le"sale boulot" : division morale du travail dans un collège en banlieue, Persée, 1997

Programmation musicale

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.