L’organisation Amnesty International estime que 60% des femmes à travers le monde n’ont pas encore accès librement à l’avortement et que toute les 9 secondes, une femme pratique un avortement clandestin. L’avènement de gouvernements ultra-conservateurs et populistes fait craindre aux féministes un recul des droits.

Manifestation pro-choix et anti-gouvernement à Varsovie le 23 mars 2018
Manifestation pro-choix et anti-gouvernement à Varsovie le 23 mars 2018 © AFP / Wojtek Radwanski

Dans quelques jours, le 25 mai exactement, les Irlandais seront appelés aux urnes pour un référendum dont l’objet est de libéraliser la pratique de l’avortement. Celle-ci n’est pour le moment autorisée que dans le cas d’un risque mortel pour une mère qui mènerait sa grossesse à terme. 

Un peu partout en Europe, les législations sont plus libérales. Et pourtant, d’Allemagne en Italie, on constate que les femmes ont de plus en plus de difficultés à avorter. Ici, les médecins se retranchent, nombreux, derrière une clause de conscience, là l’information sur les lieux d’accueil est inexistante, voire interdite.

Un peu plus à l’Est, en Hongrie ou en Pologne, l’avènement de gouvernements ultra-conservateurs et populistes fait craindre aux féministes un très sérieux recul des droits des femmes. 

L’organisation Amnesty International estime que 60% des femmes à travers le monde n’ont pas encore accès librement à l’avortement et que toutes les neuf secondes, une femme pratique un avortement clandestin.

A Varsovie, où les manifestations pro et anti-avortement se succèdent, Valérie Cantié a rencontré des femmes qui ont été obligées d’utiliser des moyens illégaux pour avorter. Et des militants qui voudraient durcir la loi actuelle, pourtant l’une des plus contraignantes de l’Union Européenne.

Droit à l’avortement, la tentation du recul, c’est une émission préparée par Vanessa Descouraux. Reportage à Varsovie de Valérie Cantié, prise de son, Michel Gassic, mixage, Jean-Philippe Jeanne. Réalisation Michelle Soulier, assistée de Stéphane Cosme.

Merci à Agnieszka Kawczak et Anna Stylińska pour leur aide précieuse dans la préparation de cette émission.

Affiches prônant l’interdiction totale de l’avortement à l’entrée des églises en Pologne
Affiches prônant l’interdiction totale de l’avortement à l’entrée des églises en Pologne © Radio France / Valérie Cantié

Pour aller plus loin

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.