Nicolas Sarkozy s’était présenté en 2007 comme « le candidat des ouvriers ».

Qui sera le candidat des ouvriers en 2012 ?

On connaît déjà les favoris : l’abstention et le Front National.

L’exemple du bassin sidérurgique lorrain en dit long déjà : les ouvriers d’Arcelor Mittal à Gandrange se disent écœurés par les promesses non tenues du Président de la République : en 2008, 600 emplois y ont été rayés de la carte.

Aujourd’hui, le dernier haut-fourneau du site Arcelor Mittal de Florange a été mis à l’arrêt. Officiellement ce n’est que temporaire assurent d’une même voix la direction et les ministres Eric Besson et Xavier Bertrand. Mais personne ne croit plus en ces promesses-là.

Alors, ils sont de plus en plus nombreux à déclarer ouvertement leur intention de voter pour la candidate du Front National à l’élection présidentielle.

Ces anciens électeurs traditionnels de la gauche ne sont pas pour autant passés à l’extrême droite. Ils veulent seulement « mettre un coup de pied dans la fourmilière » accusant les politiques, toutes tendances confondues, de les avoir abandonnés. Le message est clair, même s’il n’est guère entendu pour l’instant par les responsables politiques, les experts ou les observateurs.

National Front fr
National Front fr © Radio France /

Du rouge au Frontquand le vote ouvrier se tourne vers l’extrême droite

un reportage de Julie Pietri

prise de son Philippe Leduc & Jérémy Delille

en Bonus

Le Front National ou l’imposture socialeArgumentaire en direction des organisations de la CGT

La fermeture des hauts-fourneaux... et après

Le haut-fourneau U4 d'Uckange, cathédrale de fer, a été fermé en 1991. 1 200 personnes travaillaient sur le site. Aujourd'hui rouillé, il est le seul haut-fourneau de France et inscrit à l'inventaire des monuments historiques. Bernard Colnot , ex sidérurgiste amoureux de l'U4 nous retrace l'aventure du haut fourneau : les débuts festifs, la fermeture incomprise en 1991 puis la reconversion en site touristique.

en Images

Les promesses tenues à Gandrange vu par iTélé

Fabien Engelmann "surpris" par la TSR

Marchant d'acier... Tueur de région

Les liens

Les mutations du vote ouvrier sous la Vème République Une article de Florent Gougou sur le site Cairn.info - dédié aux sciences humaines

Le site Myspace du groupe Stilt Pour découvrir l'espace du groupe Stilt, auteur de la musique du reportage "Du rouge au Front"

Parc du Haut-Fourneau U4 U4 : derrière cette lettre et ce chiffre se cache le dernier des quatre hauts fourneaux de l’usine d’Uckange, sauvegardé grâce à son inscription à l’inventaire des monuments historiques en 2001. Symbole de la puissance industrielle de la vallée de la Fensch, il a retrouvé sa majesté et des couleurs avec la mise en lumière conçue par Claude Lévêque. Le spectacle est saisissant. Seize ans après sa dernière coulée de fonte, le U4, du haut de ses 85 m, a repris du service en proposant chaque année d'avril à novembre une saison à la fois culturelle avec une programmation haute en couleur, et patrimoniale grâce aux visites libres, audioguidées et guidées permettant de découvrir ce rescapé de l'épopée sidérurgique française, unique en France.

Front National : Dans le Nord la flamme n'est pas éteinte  Analyse de la poussée frontiste par le sondeur Jérôme Fourquet, de l’IFOP (31 juillet 2009).

Le point de rupture. Enquête sur les ressorts du vote FN en milieux populaires Essai de Jérôme Fourquet et du sociologue Alain Mergier, publié par la fondation Jean Jaurès (août 2011).

« Voter FN : pour des ouvriers, c’est retrouver une identité collective » La sociologue Céline Braconnier réagit à des témoignages d’ouvriers tentés par le vote FN. Article de Chloé Leprince sur Rue89 (19 septembre 2011).

«Le vote Front national est un refuge» Sylvain Crépon, spécialiste de l’extrême-droite, analyse la sociologie et la géographie du vote FN aux régionales de 2010. Interview par Lilian Alemagna dans Libération (23 mars 2010).

« C’est l’abstention, le vote de la désespérance sociale, qui est le premier parti des ouvriers » Le politologue Sébastien Vignon analyse la percée du FN en Picardie. Interview dans L’Humanité (27 mars 2010).

Le grand lâchage de la classe ouvrière Analyse de François Rufin dans le journal associatif amiénois Fakir.

Gandrange entre abstention et vote FN Traumatisée par la crise, la ville a voté à 23,8% pour le FN au second tour des élections régionales. Reportage de Mina Kaci dans L’Humanité du 16 avril 2010.

Les ouvriers et la politique. 1962-2002, quarante ans d’histoire Entretien avec Guy Michelat et Michel Simon dans La Lettre du CEVIPOF (mai-juin 2004).

Le tournant anti-capitaliste du Front National. Retour sur un renouveau idéologique des années 1990 Analyse de Sylvain Crépon sur le blog Fragments du Temps présent (25 avril 2010).

1er mai : Jean-Marie Le Pen se prend pour Arlette Laguiller Sur le blog Droite(s) Extrême(s) d’Abel Mestre et Caroline Monnot, du Monde (1er mai 2010).

Front national et syndicats : l’entrisme Interview de Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail (IST), suite à la création par le FN d’un « Cercle national de défense des travailleurs syndiqués ».

Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.