Annoncée dans un premier temps pour le début de l’année, la Police de sécurité du quotidien (PSQ) ne sera finalement mise en place que dans le courant du mois de février, si tout va bien. Une quinzaine de villes vont l’expérimenter (plus d’une trentaine sont candidates).

Police à Marseille la nuit
Police à Marseille la nuit © Radio France / Emmanuel Leclere

Annoncée dans le contexte de l’affaire Théo à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint Denis (où des policiers ont été accusés de viols) mais aussi de l’agression de Viry-Châtillon en Essonne (où une bande a attaqué une voiture de police au cocktail Molotov) la création de cette PSQ a pour but avoué de rapprocher les fonctionnaires de police de la population.

Interprétée par certains comme la résurgence de la Police de proximité (supprimée en 2003 par Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur) cette PSQ a fait l’objet d’une vaste consultation auprès des membres de la police et de la gendarmerie. Ils sont 70 000 (sur 250 000 au total) à avoir répondu cet automne à un questionnaire pour définir leurs priorités.

La création de la PSQ est une promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron à la présidentielle. Le budget conjoint de la police de la gendarmerie a été adopté à l’Assemblée : 19 milliards 220 millions, en hausse de 253 millions, soit 1,34%.  Sur la durée du quinquennat, quelque 10 000 policiers et gendarmes devraient être recrutés.

Marseille a largement expérimenté le rapprochement police-population ces dernières années autour de ce que l’on appelle les "noyaux villageois", une centaine de comités de quartiers. De gros moyens ont aussi été alloués dans plusieurs zones de sécurité prioritaires, les ZSP version Manuel Valls.

Pour un résultat contrasté, surtout si on parle des cités les plus sensibles, dans les "quartiers nord" principalement. En dehors d’opérations coup de poing et des brigades spécialisées, il n y a aucune présence permanente.

Un reportage d’Emmanuel Leclere, prise de son, Gilles Gallinaro, mixage Basile Beaucaire, réalisation Michelle Soulier, assistée de Stéphane Cosme.

Police de proximité
Police de proximité © Maxppp / Sébastien Jarry

Pour aller plus loin

Sur le site du "Courrier des maires", article de décembre 2017 "Police de sécurité du quotidien : une police de proximité bis ?"http://www.courrierdesmaires.fr/72633/securite-du-quotidien-une-police-de-proximite-bis/

Sur le site d'Arte Info, dossier multimédia "La police de proximité version Macron", septembre 2017 https://info.arte.tv/fr/la-police-de-proximite-version-macron

Sur le site de la Caisse des dépôts et des territoires, article de novembre 2017, "Police de sécurité du quotidien : attention à ne pas charger la mule des mairies" https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250280124144

Sur le site "L'Essor", article de décembre 2017 "Police de sécurité du quotidien : une "énième réforme" ?" http://lessor.org/police-de-securite-quotidien-enieme-reforme/

La bande annonce du film Chouf de Karim Dridi
 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.